Stephenie Meyer produit "un Downtown Abbey avec des super pouvoirs"

Camille Cornu - 12.11.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - stephenie meyer - twilight - the rook daniel o'malley


L'auteure de Twilight, Stephenie Meyer, avait subi quelques déconvenues en tentant de donner une suite à Twilight, décevant ses fans. En 2008, elle abandonnait l'écriture de Midnight Sun, suite au piratage de ses brouillons. Fin octobre dernier, pour le 10e anniversaire de la série, elle annonçait une surprise, un inédit qui n'était en réalité qu'une réécriture, en inversant les sexes des personnages. Mais, forte du succès des films, adaptés de Twilight, et produits pas Lionsgate, Stephenie Meyer revient avec le studio dans l'adaptation d'un livre. 


 

 

On apprenait le mois dernier la sortie du livre Twilight : Life and Death, qui avait déçu les fans. Stephenie Meyer s'était contentée de réécrire exactement la même histoire, en changeant les sexes des personnages (renommant Bella en Beau et Edward en Edyth). Les critiques lui avaient reproché, à l'époque de la parution, ses stéréotypes de genre : Bella était totalement passive et en détresse, face à Edward, vampire doté de superpouvoirs s’appliquant à maîtriser sa violence et volant sans cesse à son secours.

 

Les fans qui attendaient une vraie fin à la saga, trouvèrent une sorte de fanfiction rédigée par l’auteur elle-même, qui renforçait finalement les stéréotypes, en supprimant l'excès de romantisme de Bella. Ainsi, Beau, devant un paysage propice aux élans amoureux, se contente d’un « c’était probablement beau, ou un truc de ce genre ». 

 

Retour à l'audiovisuel et la production

 

En 2013, Stephenie Meyer avait affirmé ne plus vouloir écrire sur Twilight et avoir besoin d’un monde nouveau : elle hésitait à cette époque entre des sirènes, des fantômes ou des voyages dans le temps. Après son retour un peu raté, justement chez les vampires, c’est à l’univers d’un autre auteur qu’elle s’attaque, comme productrice de films. Mardi dernier, Jon Feltheimer, PDG de Lionsgate, a dévoilé l’information, insistant sur les bonnes relations qu’il entretenait avec Meyer.

 

À partir de The Rook, le premier roman d’un auteur australien, Daniel O’Malley, elle créera une série fantastique qui sera diffusée aux États-Unis par Hulu, plateforme concurrente de Netflix, et en Grande-Bretagne chez un diffuseur qui n’a pas encore été nommé. 

 

Elle avait déjà participé à la production des adaptations cinématographiques de ses propres livres (Twilight de 2008 à 2011 et Les Âmes vagabondes en 2013) en association avec la société de production Lionsgate, qui avait permis aux films Twilight de cumuler plus de 3,3 milliards de dollars. C’est à nouveau à Lionsgate qu’elle s’associe donc pour ce projet. 

 

Le roman The Rook a été publié en 2012 en Australie et en 2014 en France, par Super 8 Editions (traduit par Charles Bonnot). Il avait remporté un bon accueil critique dans le monde anglophone, couronné par le prix Auréalis du meilleur roman de science-fiction en 2012. Il avait également reçu de bonnes critiques de la presse, salué notamment pour son humour et son sens su suspens, et comparé à un « Downtown Abbey avec des super pouvoirs » par un journaliste de MTV.

 

Le pitch du roman se concentre sur les pouvoirs de Myfanwi Thomas, exploités par une agence gouvernementale secret avec qui elle devient la seule à pouvoir protéger le Royaume-Uni de toute menace surnaturelle.

 

(Via Variety et the Cluster)


Pour approfondir

Editeur : Super 8 éditions
Genre : policier &...
Total pages :
Traducteur : charles bonnot
ISBN : 9782370560049

The Rook, au service surnaturel de sa majesté

de Dan O'Malley

Vous êtes fan de X-Men, de Watchmen et de Fringe?
Vous allez adorer The Rook.
Victime d'une agression, Myfanwy Thomas reprend conscience dans un parc de Londres. Autour d'elle, des hommes en costume portant des gants de latex. Tous sont morts. Situation peu réjouissante, certes, mais il y a pire: Myfanwy ne se souvient plus de rien. Le plus surprenant, c'est qu'elle semble avoir prévu cette amnésie. Elle a sur elle une lettre écrite de sa main lui expliquant qui elle est et ce qu'elle doit faire pour découvrir qui veut l'éliminer. C'est ainsi que Myfawny rejoint le siège de l'Échiquier, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais où elle occupe un poste élevé, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, la jeune femme va rapidement se retrouver seule, cherchant son chemin dans un univers d'ombres et de menaces. À présent, il va lui falloir lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables. À mi-chemin entre l'univers de J. J. Abrams et celui de Chris Carter, The Rook est un roman à l'inventivité délirante et aux rebondissements incessants, qui ne vous laissera pas reprendre votre souffle avant la dernière page.

J'achète ce livre grand format à 22 €

J'achète ce livre numérique à 9.99 €