medias

Succès des manuscrits de Luther et Calvin aux enchères

Clément Solym - 15.04.2011

Culture, Arts et Lettres - Salons - martin - luther - calvin


La semaine dernière, elle vendait des manuscrits inédits de Martin Luther, considéré comme le fondateur du protestantisme après avoir été moine augustin. Lettres et autographes se sont vendus à plus de 756 600 euros au total, selon l’AFP.

Parmi les pièces les plus belles, on trouve un brouillon d’une lettre de Luther à un ami inconnu, au nom mystérieusement imprononçable : « Kurzes Bekenntnis vom Heilingen Sakrament ». Le manuscrit signé « D M Luther an einen guten Freund » (DM Luther à un bon ami) date de 1554 et constitue une diatribe violente contre le théologien Ulrich Zwingli et ses disciples, qu'il dénoncerait, selon Le Point comme des « hérétiques, illuminés et suppôts du diable ».

Par ailleurs, une version officielle de cette lettre avait déjà été publiée, mais le brouillon conservé secrètement dans une collection privée depuis le XIXe siècle, présente d'importantes différences.

La vente a également proposé un autre manuscrit du Luther qui s’est vendu près de 47.630 euros. Il s’agit d’un fragment du traité de 1527 sur l'eucharistie (« Dass diese Wort Christi »).

Par ailleurs, Piasa proposait une lettre de Jean Calvin, un autre grand théologien du protestantisme du XVIe siècle, à l'adresse de Michel Servet, son homologue espagnol, alors que ce dernier venait d'être brûlé comme hérétique à Genève, le 27 octobre 1553. Cette pièce unique a été vendue 56.300 euros.

Enfin, une dernière pièce d’importance consistait en un reçu pour la somme de 50 livres au physicien anglais Isaac Newton (1642-1727), sur ordre de l'Honorable James Vernon, secrétaire d'Etat de Sa Majesté. Celle-ci est partie pour la maudite somme de 16.450 euros.

Pour en savoir un peu plus sur ces figures historiques et comprendre pourquoi leurs productions manuscrites valent si chères, le curieux pourra se rendre à une conférence sur Luther et Calvin, qui se tiendra ce samedi à Noyon (via Le Parisien).



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.