Suisse : le festival Livre sur les quais subit des turbulences

Nicolas Gary - 28.02.2015

Culture, Arts et Lettres - Salons - livre quais - Suisse festival - financements démission


L'Association qui présidait à la vie de la manifestation Livre sur les quais, vient d'acter trois départs, et non des moindres. Pascal Vandenberghe, Vera Michalski et Pierre-Marcel Favre, délaissent leur poste au comité. Trois figures de l'édition suisse aussi bien que française, dont la démission fait plus que des vagues.



 

 

La ville de Morges, où se déroule la manifestation littéraire, fera son possible pour pérenniser l'activité, assure Le Temps. Le budget 2015 est déjà bouclé, mais celui de 2016 est déjà un peu plus maltraité. Déjà, la diversification des financements est à l'ordre du jour, précise la directrice opérationnelle, Christine Berti-Rossi. 

 

Et de préciser à nos confrères : « C'est la vie des associations, dit-elle, il y a des changements. En termes de structure et de suivi, il aurait été plus ennuyeux que l'équipe opérationnelle disparaisse. [...] Vera Michalski a beaucoup aidé, dès le départ. »

 

La ville avait par ailleurs doublé son engagement financier, une décision prise ces derniers temps. Et il faudra probablement trouver de nouveaux sponsors privés, autant qu'assurer les remplacements.

 

Pascal Vandenberghe dirige les librairies Payot qui gèrent la logistique des ventes durant le festival. La Fondation Michalski, assure un soutien – Vera Michalski est présidente de l'association Livre sur les quais et dirige le groupe Libella. Enfin, Pierre-Marcel Favre est éditeur, et avait pris l'aventure du Salon l'année dernière. 

 

L'événement accueille chaque année 40.000 visiteurs, début septembre. « En 2010 pour la première édition, 100 auteurs avaient fait le déplacement, à présent nous en accueillons 300 et devons même refuser du monde. Les gens se battent pour être invités. Nous sommes très courtisés ! Le salon remporte aussi un très gros succès populaire », précisait Vera Michalski à ActuaLitté, l'an passé.