Suspicions de fuites autour du Prix Nobel

Clément Solym - 13.10.2009

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - suspicions - fuites - prix


Ce n’est pas la première année que l’on fait état de suspicions de fuites autour de la remise des différents Prix Nobel. Mais cette fois, différents médias avaient parié pour Herta Müller en littérature et Barack Obama pour la Paix…ça fait un peu beaucoup pour ne pas être suspect.

Un des principaux reflets de cette situation semble aussi être les sites de paris en ligne. Les derniers jours avant l’annonce, Herta Müller gagnait soudain les faveurs des parieurs, comme Barack Obama, à tel point que pour ce dernier le site paddypower.com avait suspendu les paris sur son nom…

Quant à Herta Müller, elle faisait la couverture du journal suédois Dagens Nyheter juste avant l’annonce officielle de son prix. Et ce même journal avait déjà anticipé la sortie de Jean-Marie Gustave Le Clézio en 2008 !

Dans le même temps, c’était un blogueur américain qui, s’appuyant notamment sur l’étude de la cote de Herta Müller sur les sites de paris, annonçait la victoire de cette auteure roumaine.

La polémique pour ce qui est des fuites semble donc bel et bien relancée pour la cuvée 2009 des Prix Nobel. Pourtant, quand on interroge ces journalistes de talent, ils ne font qu’évoquer leur flair mais aussi l’observation attentive des cinq membres du comité. A coup sûr, on finit par trouver un élément qui les trahit dans leur comportement…