Tahar Ben Jelloun patron de la fête du livre de Saint Étienne

Clément Solym - 21.07.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - Tahar - Jelloun - livre


Pour sa 24e édition, la fête du livre de Saint-Étienne se dote d'un Saint Patron prestigieux : le membre de l'Académie Goncourt, et Goncourt lui-même en 1987, Tahar Ben Jelloun. Du 23 au 25 octobre, pour la ville, qui l'an passé a accueilli 110.000 visiteurs, la célébration de cette année « s’inscrit dans une démarche d’ouverture, de rencontres et d’échanges grâce à l’implication des associations de quartiers, fortement mobilisées pour cet événement ».

Pour thématique, cette année, L'Autre sera le fil rouge des débats et des rencontres et toute la cité stéphanoise sera invitée à se retrouver dans les lieux associatifs et éducatifs pour des lectures et manifestations en rapport avec le livre. L'Autre deviendra alors « cet inconnu à découvrir », sous la présidence du poète-écrivain marocain Tahar Ben Jelloun.

« La thématique de l’Autre s’élargira également à d’autres champs de la création artistique, initiant ainsi de très nombreuses passerelles entre le livre, le théâtre ou encore la musique. » L'écriture et l'oralité seront également des thèmes évoqués durant la manifestation.

Pour les curieux, trois espaces privilégiés : La Grande Librairie, L'Espace Jeunesse et le Village des livres. Près de 350 auteurs seront présents, avec le partenariat de 10 librairies. Enfin, clou du spectacle, le prix du conseil municipal des enfants sera décerné par les écoliers stéphanois, avec cinq auteurs en lice pour le titre.
  • Rémi Courgeon pour Les cheveux de Léontine aux Éditions Nathan
  • Valérie Dayre pour Tes petits camarades aux Thierry Magnier
  • Brigitte Labbé pour Moi et les autres aux Éditions Milan
  • Gilles Abier pour La vie en verte aux Éditions Actes Sud
  • Marc Daniau pour Raspoutine aux Éditions du Rouergue
Le prix sera décerné le 23 octobre, mais depuis le 3 septembre, les enfants ont commencé à travailler avec leur professeur pour étudier le futur vainqueur.