Tardi se lance dans le cinéma avec Avril et le monde truqué

Camille Cornu - 30.10.2015

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Avril ou le monde truqué cinéma - Tardi Christian Desmares - Franck Ekinci bande dessinée


Mercredi sortira en salles Avril et le monde truqué, un film d’animation franco-belge-canadien réalisé par Franck Ekinci et Christian Desmares, dont l’univers graphique a été conçu par le dessinateur et scénariste de bande dessinée Jacques Tardi, principalement connu pour Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec.

 

 

 

Passé par les beaux-arts de Lyon et par l’école nationale supérieure des arts décoratifs, Jacques Tardi, né en 1946, a déjà gagné la reconnaissance au-delà du monde de la bande dessinée. Son œuvre a été traduite en plusieurs langues et il a reçu de nombreux prix (prix de la ville d’Angoulême, prix Eisner…). II a également été nommé chevalier de la Légion d’honneur en 2013, distinction qu’il avait refusée, expliquant ne rien vouloir recevoir du pouvoir politique. 

 

S’il avait signé un feuilleton radiophonique en 1997, il s’éloigne cette fois de la bande dessinée en restant connecté à son univers de prédilection puisqu’il s’est chargé de créer les dessins mis en mouvement dans Avril et le monde truqué, qui sortira en salles mercredi. Le film a été coréalisé, par deux bédéphiles, Franck Ekinci ayant déjà travaillé sur la série télévisée Tintin (1991-1992) en tant que storyboarder et Christian Desmares, à qui l’on devait déjà Persepolis, avait également été un des animateurs de Corto Maltese, la cour secrète des arcanes (2002).

 

Le film, qui a déjà reçu le Cristal du long métrage au dernier Festival international du film d’animation d’Annecy, est interprété par les voix de Marion Cotillard, Philippe Katerine et Jean Rochefort, entre autres. 

 

Dans une esthétique steampunk, l’histoire sera basée sur le procédé de l’uchronie : en 1941, la France ne connaît pas encore l’électricité, mais s’enlise dans l’utilisation du charbon, la guerre de Prusse n’a pas eu lieu et on vit sous le règne de Napoléon V… Dans ce décor, des scientifiques disparaissent mystérieusement. Une jeune fille, Avril, qui compte ses parents parmi les disparus, partira à leur recherche accompagnée d’un chat parlant et de Julius, qui n’a d’yeux que pour elle. 

 

Alors qu’ils devront découvrir qui enlève les savants et pourquoi, le film proposera une réflexion écologique, non volontaire, mais qui découle naturellement de l’univers créé.