Tayari Jones, lauréate du Women’s Prize for Fiction 2019

Maxim Simonienko - 06.06.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - tayari jones - Women’s Prize for Fiction 2019 - un mariage américain


Le 5 juin 2019, Tayari Jones a été annoncée comme la nouvelle lauréate du Women’s Prize for Fiction 2019 pour son roman An American Marriage. L'ouvrage avait été encensé par l'ancien Président des États-Unis, Barack Obama, et l'animatrice Oprah Winfrey à sa sortie pour avoir dévoilé « comment le racisme [pouvait] miner la nouvelle classe moyenne afro-américaine ».



Le prix est décerné chaque année à une autrice ayant écrit une oeuvre en langue anglaise. Les romans doivent être publiés au Royaume-Uni entre le 1er avril de l'année de l'appel à candidature et le 31 mars de l'année suivante.

Parmi les candidatures soumises chaque année, le jury sélectionne d'abord une liste de 20 titres au maximum, puis une liste de 6 titres finalistes au maximum. Le gagnant reçoit un chèque de 30 000 livres sterling (environ 34.000 euros) et une statue en bronze, connue sous le nom de Bessie, créée par l'artiste Grizel Niven.
 


Le jury, présidé par la professeure Kate Williams, était composé cette année de Dolly Alderton, Arifa Akbar, Leyla Hussein et Sarah Wood.
 


« C'est un portrait délicieusement intime d'un mariage brisé par l'injustice raciale. C'est une histoire d'amour, de perte et de loyauté, la résilience de l'esprit humain peint sur une grande toile politique qui éclaire l'Amérique d'aujourd'hui », a déclaré la présidente du jury à propos du quatrième roman de Tayari Jones.

L'oeuvre est à paraître en France le 29 août 2019 sous le titre Un mariage américain (traduit de l'anglais par Karine Lalechère). Voici le résumé de l'éditeur français à propos de l'oeuvre : 
 

Celestial et Roy viennent de se marier. Elle est à l’aube d’une carrière artistique, il occupe un bon job et rêve de lancer son business. Ils sont jeunes, beaux, l’incarnation du rêve américain… à ceci près que Celestial et Roy sont noirs, dans un État sudiste qui fait peu de cadeaux aux gens comme eux. Un matin, Roy est emmené au poste, accusé d’avoir violé sa voisine de palier. Celestial sait qu’il est innocent, mais la justice s’empresse de le condamner à douze ans de prison. Les hommes comme Roy ont toujours constitué les coupables idéaux. Les mois passent, la jeune femme tient son rôle d’épouse modèle, subvenant aux besoins de son mari et lui manifestant un amour sans faille, jusqu’au jour où son habit devient trop lourd à porter. Elle trouve alors du réconfort auprès d’André, son ami d’enfance et témoin de mariage. À sa sortie de prison, Roy retourne à Atlanta, décidé à reprendre le fil de la vie qu’on lui a dérobée… 



Vous pouvez également découvrir les 5 autres romans finalistes :

- The Silence of Girls, Pat Barker
- Circe, Madeline Miller
- Ordinary People, Diana Evans
- My Sister, The Serial Killer, Oyinkan Braithwaite
- Milkman, Anna Burns


via Women's Prize For Fiction.

[à paraître le 29/08] Tayari Jones - Un mariage américain, traduit de l'anglais par Karine Lalechère - éditions Plon - 9782259278942 - 21 € 


Commentaires
"Traduit de l'anglais (États-Unis) par Karine Lalechère" peut-on lire sur le site de Plon. wink
Bonjour,



Merci de votre précision. La modification a été effectuée.



Bonne journée à vous.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.