Terry Gilliam a encore du grain à moudre avec son Don Quichotte

Antoine Oury - 10.01.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Don Quichotte - Terry Gilliam - film


Voilà une bonne nouvelle, pour tous ceux qui désespéraient de voir Terry Gilliam, le Monty Python, adapter le classique de Cervantès, Don Quichotte. En effet, le réalisateur a annoncé au quotidien italien La Stampa qu'il remettait sur les rails sa caméra, et son projet d'adaptation du classique de la littérature. Sans Jean Rochefort, toutefois, dégoûté à jamais du cinéaste britannique.

 

 

_MG_1526

Terry Gilliam, en 2006 (AJ Wilhelm, CC BY 2.0)

 

 

Gilliam n'en démord pas : il aura son Don Quichotte, quitte à ce que son projet cinématographique devienne une fois de plus son moulin personnel. Cela ferait, au total, près de 7 ans que le réalisateur s'échine sur cette adaptation. Jean Rochefort, choisi un temps pour incarner le chevalier au heaume un peu trop serré, en avait d'ailleurs fait les frais au moment du tournage, catastrophique, frappé par une tempête.

 

 

 

 

Ce tournage frappé d'une quasi-malédiction avait même fait l'objet d'un documentaire en 2002, Lost in la Mancha, réalisé par Keith Fulton et Louis Pepe, qui suivait les déboires surréalistes de l'équipe de tournage.

 

Rochefort avait juré que l'on ne l'y reprendrait plus, et ses remplaçants, Johnny Deep, puis Robert Duvall, avaient eux aussi refusé l'offre du réalisateur en invoquant un emploi du temps trop chargé ou des soucis financiers avec la production. Qu'à cela ne tienne, Gilliam s'était penché sur d'autres projets, comme L'Imaginarium du docteur Parnassus.

 

Le tournage de ce nouvel essai du réalisateur débutera le 3 octobre prochain, aux Canaries, le financement étant assuré par une boîte de production espagnole. Espérons pour le Monty Python qu'il sera cette fois transformé.

 

Le nom de l'acteur principal n'a pas été dévoilé, probablement pour que la pression ne soit pas trop forte.