Terry Pratchett invité à débattre de la promotion des sciences

Clément Solym - 28.01.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - Terry - Pratchett - promotion


C'est à Downing Street, où le premier ministre anglais passe le plus clair de son temps que Terry Pratchett et d'autres personnalités sont venues hier pour un débat portant sur la promotion des sciences dans le pays. Alors que le Royaum-Uni se targue de compter parmi les leaders dans le domaine, le ministre Lord Drayson expliquait à l'assemblée que leurs concitoyens n'entendent pas grand-chose en la matière.

Présent tout à la fois pour son implication dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer, et dernièrement pour l'adoption du fameux casque susceptible de soigner les personnes atteintes, Terry Pratchett n'est pas personnellement intervenu.

Cependant, le rapport du ministre des Sciences n'est pas vraiment flatteur. Pour le commun des mortels, la science a toujours quelque chose d'élitiste ou de trop intellectuel. Et de même que Pratchett veut renverser les préjugés sur Alzheimer, de même, le gouvernement prend conscience qu'il doit s'appliquer à combattre ces mythes, pour encourager l'essor des sciences.

Une campagne publique intitulée Science (So What? So Everything), a été lancée, pour permettre une alphabétisation scientifique des citoyens et tout au long de l'année, plusieurs sensibilisations auront lieu. Augmenter la popularité et les compétences dans ce secteur, apportera sans aucun doute de nouveaux domaines de croissance pour le pays, et générera les emplois de demain, a précisé John Denham, secrétaire d'État à l'innovation.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.