Théâtre Paris-Villette : place à la jeunesse, dans toute sa diversité

Cécile Mazin - 12.06.2013

Culture, Arts et Lettres - Théatre - jeunesse - Théâtre Paris Villette - nomination


Bertrand Delanoë, maire de Paris, et Bruno Julliard, adjoint chargé de la culture, viennent d'annoncer dans un communiqué de presse la nomination de Valérie Dassonville et Adrien de Van à la tête du Théâtre Paris-Villette. La première est metteure en scène, le second comédien. Un duo que la Mairie de Paris semble avoir particulièrement apprécié. 

 

 

 

 

Tous deux mettront « la création contemporaine », au coeur du projet qui sera déployé au Théâtre Paris-Villette.  

Ils proposent des résidences d'artistes, des ateliers, une programmation dans et hors du théâtre, conçu comme un espace d'échanges et un lieu de vie. Ils s'engagent à mener un important travail d'accueil et d'accompagnement des compagnies, notamment émergentes, avec un temps fort au printemps. Leur programmation sera principalement axée sur le théâtre, mais accordera aussi une place significative à la danse.

 

De même, ils envisagent d'accorder une grande importance « à la jeunesse envisagée dans toute sa diversité ». Jeunesse des publics, jeunesse des artistes et des écritures, se retrouveront dans un même geste artistique, de toucher le plus grand nombre d'enfants et d'adultes réunis. 

Ils envisagent de déployer une politique de médiation et d'action culturelle en pleine articulation avec la programmation artistique (ateliers associés aux résidences artistiques en partenariat avec les écoles, les associations et les structures sociales, collaboration avec des auteurs autour d'ateliers de collecte de textes, ateliers « face à face » pour relier les publics…).

 

Pour ces postes, ce sont 44 dossiers qui ont été étudiés par la Mairie, avec plusieurs perspectives : la qualité du projet culturel et artistique, la stratégie de développement des publics et des partenariats, la solidité financière du projet et la capacité à diversifier les financements. C'est à l'automne prochain que l'on pourra découvrir le projet des deux nouveaux entrants. 

 

Valérie Dassonville est metteure en scène. Elle est l'une des fondatrices, en 1989, de la compagnie Théâtre du Menteur, implantée dans l'Essonne et avec laquelle elle a réhabilité le Théâtre de Bligny, premier théâtre permanent en milieu hospitalier. Son travail de création, axé sur le partage et l'ouverture,  est constamment connecté aux populations et à leur territoire.

 

Adrien de Van est comédien, metteur en scène et porteur de projets artistiques pluridisciplinaires. Il a fondé la compagnie Le Tamanoir en 1996, et fut directeur du Théâtre du jardin de 2002 à 2008.