Tobie Nathan : "La puissance des livres surpasse le pouvoir des armes"

Cécile Mazin - 03.05.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - Tobie Nathan armes livres - pouvoir armes livres - lecture livres Caen


Tobie Nathan, invité d’honneur du Salon Epoque, l’affirme : « La puissance des livres surpasse le pouvoir des armes ». Comment mieux exprimer la vocation que s’est assignée la ville de Caen en créant Epoque ? Seul salon en France à impulser le dialogue entre auteurs de fiction et de non-fiction, Epoque propose 40 débats et performances en accès libre, dont une carte blanche à T. Nathan intitulée « Faire corps : comment vivre ensemble aujourd’hui ? ». 

 

 

 

EPOQUE, c’est toute notre époque (ou presque) abordée en un week-end avec une volonté : créer le débat grâce aux livres, à la lecture, aux écrivains et aux penseurs. EPOQUE, le Salon des livres qui éclairent notre temps, s’ouvre le 27 mai autour d’une question centrale : comment bien vivre ensemble ? 

 

 

Notons tout particulièrement le rendez-vous du 28 mai, à 10 h 30, avec Aurélien Bellanger, romancier (La Théorie de l’information, "Folio" Gallimard), Alexandre Lacroix, directeur de la rédaction de Philosophie magazine et essayiste (Ce qui nous relie, Allary) et Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste (Comment l’esprit vient aux objets, PUF) 

 

Après l’imprimerie, la radio et la télévision, une nouvelle révolution de l’information et de la communication est apparue avec Internet qui n’est pas un média comme les autres, en cela qu’il permet l’interactivité. Le roman d’Aurélien Bellanger retrace les étapes qui, de l’invention du Minitel à l’arrivée des terminaux mobiles, de l’apparition d’Internet au Web 2.0, ont fait basculer les hommes dans une ère nouvelle. Jusqu’où Internet changera-t-il nos vies, notre compréhension du monde, notre rapport aux autres et à la démocratie ?

 

L’essayiste Alexandre Lacroix signe une enquête stimulante sur la révolution numérique et les perspectives de la webmodernité. Pour Serge Tisseron, l’objet connecté ne prolonge pas seulement certaines de nos fonctions, il transforme la perception que nous avons de nous-mêmes, nos façons de tromper l’angoisse, nos manières de nous socialiser ou, au contraire, de nous isoler... 

 

 

 

  Programme Salon Epoque Caen 2016 by ActuaLitté