Tokyo Vice, de Jake Adelstein, adapté en mini-série

Antoine Oury - 17.09.2019

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Tokyo Vice Jake Adelstein - Tokyo Vice livre - Tokyo Vice serie


Dans la grande foire d'empoigne que devient le monde du streaming et de la production de séries, WarnerMedia veut s'imposer avec HBO Max – une énième plateforme. Et annonce petit à petit la couleur : le livre de Jake Adelstein, Tokyo Vice, qui raconte sa confrontation avec les yakuzas japonais, deviendra prochainement une mini-série, avec Ken Watanabe au casting.

Illustration de Guillaume Guilpart pour Tokyo Vice aux éditions Marchialy, traduit par Cyril Gay
 

Publié en 2009 en version originale et en 2016 en français dans une traduction de Cyril Gay aux éditions Marchialy, Tokyo Vice a rapidement attiré l'attention des producteurs. Si un long-métrage avec Daniel Radcliffe a été évoqué pendant un moment, un autre projet plus sérieux semble se concrétiser du côté de WarnerMedia, groupe qui réunit la Warner et la chaine HBO, notamment.

Une mini-série de dix épisodes est ainsi en préparation avec un certain Ansel Elgort pour assumer le rôle de Jake Adelstein lui-même, qui raconte sa propre histoire dans Tokyo Vice. Il sera accompagné par Ken Watanabe, vu récemment dans Godzilla : King of the Monsters, qui interprétera Hiroto Katagiri, détective de la police de Tokyo spécialisé dans les crimes.

Le résumé de l'éditeur pour Tokyo Vice :
 
À 24 ans, Jake Adelstein intègre le service Police Justice du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun. Nouvelle recrue, il commence par couvrir des affaires mineures, en étroite collaboration avec la police de Tokyo, allant du vol de sac à main aux vendeurs à la sauvette, jusqu'au jour où un membre de la mafia japonaise le contacte. Jake devient alors l'interlocuteur favori des yakuzas tout en restant un informateur précieux pour la police. Une position dangereuse, inédite et ambivalente, aux frontières du crime, qui incite le jeune journaliste à entrer dans un jeu dont il ne maîtrise par les règles. À mi-chemin entre le polar mafieux et l'enquête journalistique, Tokyo Vice est aussi un roman initiatique, un témoignage nerveux, à l'humour subtil, sur la société nippone et le choc des cultures.


L'ouvrage sera adapté pour l'écran par J.T. Rogers, dramaturge américain. La mini-série n'a pas encore de date de diffusion, mais sera donc disponible en exclusivité sur le service HBO Max, qui devrait ouvrir en 2020.
 

La plateforme dévoile peu à peu son programme de séries, avec, notamment, une adaptation d'Americanah, de l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie.


via Deadline



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Points
Genre : polars & thrillers
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782757860816

Tokyo vice

de Jake Adelstein

" Vous supprimez cet article, ou c'est vous qu'on supprime. " Derrière la fumée de sa cigarette, Jake n'est pas vraiment en position de négocier. Premier journaliste occidental à travailler pour le quotidien japonais Yomiuri Shinbun, il court après les bons sujets. Et là, il en tient un. Un sérieux, un fumeux, un dangereux : le yakusa le plus célèbre du Japon s'est fait opérer secrètement aux Etats-Unis. L'article vaut son pesant d'or. La mafia japonaise le sait. Et elle ne fera pas de cadeau à Jake.

J'achète ce livre grand format à 8.40 €