Toulouse-Lautrec, lettre à sa mère

Clément Solym - 07.06.2011

Culture, Arts et Lettres - Expositions - toulouse - lautrec - lettre


À travers la correspondance privée des plus grands peintres, le Musée des lettres et manuscrits donne à l’art des 19e et 20e siècle des couleurs inédites. Au fil de lettres touchantes où la petite histoire croise la grande, cinquante artistes nous ouvrent les coulisses de leur existence et de leur création.

Chaque semaine, ActuaLitté vous propose de découvrir un extrait de cette exposition. Aujourd'hui, Henri de TOULOUSE-LAUTREC (Albi, 1864 – Château Malromé (Gironde), 1901). On pourra également retrouver le catalogue de l'exposition aux éditions Beaux Arts, Des Lettres et des peintres.

Lettre autographe signée d’Henri de Toulouse-Lautrec adressée à sa mère, datant de novembre 1892.

Toulouse-Lautrec évoque avec fierté sa rencontre avec la célèbre chanteuse de cabaret ainsi que leur projet de collaboration artistique : « M. Jules Coutant qui était à Nice avec nous a parlé de moi à Yvette Guilbert, le chanteuse fin de siècle, et hier dans sa loge elle m’a demandée de lui faire une affiche. C’est le plus beau succès que je pouvais rêver, car elle a été déjà interprétée par les plus célèbres et il s’agit de faire quelque chose de très bien ». Cette correspondance annonce la réalisation de la célèbre affiche du Divan Japonais, parue le 20 janvier 1893, représentant Yvette Guilbert sur la scène du cabaret de la rue des Martyrs et, au premier plan, Jane Avril, danseuse du Moulin Rouge, en compagnie d’Édouard Dujardin, auteur de Les Lauriers sont coupés.

Des lettres et des peintres (Manet, Gauguin, Matisse)