Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Toulouse : les ultra-catholiques font trembler Golgota picnic

Clément Solym - 21.11.2011

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Golgota picnic - Toulouse - Théâtre Garonne


Après une journée du samedi qui n'était finalement qu'une première mise en jambe, le mouvement de chrétiens qui s'est retrouvé à Toulouse est parvenu ce dimanche à perturber le spectacle du Théâtre Garonne.

À grand renfort de sono et de micros, les quelque 150 ultracatholiques présents ont donné de la voix, avec prière et cantique, suffisamment pour perturber le déroulement du spectacle. Et manifestement, ont confirmé des témoins à 'ActuaLitté', cette autre variante des indignés s'en est donné à coeur joie.

Avec tambour et grosse caisse, tout l'attirail était déployé pour empêcher que la pièce ne puisse se dérouler correctement. Et il a fallu que les forces de l'ordre menacent d'intervenir pour que leur chahut cesse.

 

Everybody have their cross to carry.

Golgota picnic avait subi durant cinq jours les assauts de ces intégristes venus pour lutter contre cette pièce, qu'ils dénoncent de toute force. Ils veulent que la pièce soit déprogrammée, et le spectacle annulé.

Leurs slogans : « La république est laïque, la France est catholique » ou encore, « La France est chrétienne et doit le rester ». Bel esprit, évidemment.

 

L'Eglise n'était d'ailleurs pas complètement sereine sur le sujet, ne sachant pas très bien comment réagir, d'une part à la pièce et d'aurtre part, à la manifestation et ce rassemblement.  

 

Dans tous les cas, leur mobilisation devrait se poursuivre une fois que le spectacle sera arrivé à Paris. C'est au Théâtre du Rond-Point du 8 au 17 décembre, qu ela pièce doit être montée.

Pour approfondir
Des catholiques venus défendre le Christ contre Golgota Picnic