medias

Tous aux Oscars : 12 years a Slave, Gatsby, la Reine des neiges

Clément Solym - 03.03.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Oscars - Gatsby le magnifiquye - Sorrentino


Joli coup pour la maison Michel Lafon, qui avait repris le livre de Solomon Northup, 12 years a Slave, dans une réédition traduite Anna Souillac par et publiée début janvier de cette année. Esclave pendant douze ans raconte la vie d'un homme, au milieu du XIXe siècle. « Je suis né libre et j'ai goûté aux joies de la liberté pendant plus de trente ans. Jusqu'au jour où je fus capturé et réduit en esclavage. On m'a suggéré qu'un livre sur ma vie et mes infortunes pourrait intéresser les gens…  », écrit Solomon Northup. 

 

 

 

 

Si le livre avait été originellement publié aux éditions Entremonde, dans une traduction de Philippe Bonnet et Christine Lamotte, le film de Steve MacQueen aura été la star de la cérémonie des Oscars, en cette soirée du 2 mars. Le film aura remporté le prix pour la meilleure photo, le second rôle féminin, celui de Lupita Nyong'o, et l'adaptation, signée par John Ridley. Solomon Northup (né en juillet 1808, mort entre 1864 et 1875) est un Afro-américain né libre à Saratoga Springs, New York, qui fut enlevé pendant un voyage à Washington et mis en esclavage. Après sa libération, il s'engagea dans les mouvements abolitionnistes et dans le chemin de fer clandestin. 

1841, ville de Washington. Deux hommes abordent Solomon Northup et lui proposent de jouer du violon dans leur cirque itinérant. À peine a-t-il accepté de les suivre qu'il est drogué et enlevé. Son identité est effacée et il est contraint de se présenter comme un esclave de naissance.

Pendant douze terribles années, Solomon est vendu de propriété en propriété, travaillant dans les champs de coton ou sur des chantiers de construction en Louisiane. Dormant à même le sol poussiéreux, affamé, fouetté, il est menacé de mort par des maîtres qui le considèrent comme un sous-homme. Seule sa volonté de fer lui permet de ne pas sombrer dans la folie. Car Northup n'a qu'un objectif : survivre pour retrouver sa femme et ses trois enfants. Il ne laisse pas la cruauté le briser, et n'oublie jamais qui il est réellement : un homme prêt à tout pour retrouver sa liberté.

 

 

Bien entendu, aux Oscars, on ne pouvait pas non plus passer à côté de l'adaptation du livre de Christian Andersen, La reine des neiges, qui remporte les prix pour le meilleur film d'animation, et la chanson originale.

 

 

Enfin, The Great Beauty, adapté du livre de Paolo Sorrentino, Tout le monde a raison (Albin Michel, 2011), a reçu le prix de meilleur film de langue étrangère. C'est aussi que la littérature a toujours été la véritable vocation de Sorrentino…

 

 

 

 

 Enfin, l'Oscar pour la conception des costumes et la production est allé à The Great Gatsby, adapté du roman de F Scott Fitzgerald. Mais notons que Leonardo DiCaprio, très attendu, sera reparti complètement bredouille…

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.