Traces indiennes sur peaux de bisons

Clément Solym - 29.07.2011

Culture, Arts et Lettres - Salons - peaux - bisons - indiens


Devenus nomades à cause de l’arrivée des colons, les Indiens des plaines d’Amérique ont adapté le code pictographique qu’ils pratiquaient sur des rochers à leur nomadisme, en dessinant sur des peaux de bêtes.


Une soixantaine de ces peaux sont exposées, depuis le 9 juillet au Musée Champollion, à Figeac. Sioux, Cheyennes, Crees, Crows, Osages et autres tribus, du Dakota au Texas et au Missouri, ont vécu une évolution à rebrousse-poil. Sédentaires avant l’arrivée des Blancs qui leur ont apporté le cheval, contraints à devenir nomades et à vivre en chasseurs-cueilleurs, ils ont tenu à emporter leur histoire, leurs mythes et leurs exploits dans leur fuite dramatique.


Peints désormais sur d’immenses peaux de bisons, de petits dessins très serrés racontent les événements marquants de la vie du groupe - sécheresses, épidémies, éclipses -, sa cosmogonie, et exalte ses valeurs : la bravoure et le culte de la nature.

Disposés le plus souvent en cercle, tel le monde vu par les Indiens, ces pictogrammes glorifient surtout le courage du guerrier qui a affronté victorieusement le bison ; celui-là devenait chef, et le nombre des plumes de sa coiffe en témoignait.

Ils évoquent aussi leurs relations chamaniques avec les esprits de la nature, leurs danses rituelles et cruelles comme celle du Soleil qui exigeait des automutilations.

Ces peaux qui servaient de portes aux tipis, de harnachement de chevaux ou de sacs, proviennent, pour une partie, de la Maison du Maréchal Foch (à Tarbes), avec qui des Indiens avaient combattu et auquel ils avaient, précisément, offert des sacs !


Mémoires indiennes
Du 9 juillet au 9 octobre
Musée Champollion - Les Écritures du Monde - place Champollion - 46100 Figeac
Tél. : 05 65 50 31 08

Légende Bison :

Peau de bison ornée de dessins, support de l’écriture pictographique des Indiens des plaines d’Amérique. Une soixantaine de ces peaux sont exposées depuis le 9 juillet au Musée Champollion, à Figeac.

© Denver Museum of Nature and Science / Winter Count – peau de bison