Transmettre la mémoire grâce au salon du livre du Mémorial de la Shoah

Maxim Simonienko - 16.05.2019

Culture, Arts et Lettres - Salons - mémorial de la shoah salon - témoignages juifs guerre - mémoire juive guerre mondiale


Pour la troisième édition de son Salon du Livre, les 13, 14 et 16 juin 2019, le Mémorial de la Shoah accueille au Parvis du Mémorial – Auditorium Edmond J. Safra écrivains, chercheurs, comédiens et musiciens autour de parutions récentes qui déclinent les différentes formes de transmission de la mémoire.
 
 


Pour rappel, le Mémorial de la Shoah est le plus grand centre d’archives sur l’histoire de la Shoah en Europe. Il demeure un lieu de mémoire, de pédagogie et de transmission sur l’histoire du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les nouvelles technologies au service de la mémoire

Le témoignage tiendra donc, cette année encore, une place centrale lors de l'événement avec ses récits de vie ou de survie, ses essais et œuvres littéraires, mais également ses poésies.

Le salon aura à sa disposition les nouvelles technologies qui, pour l'occasion, seront mises au service de la mémoire et du devoir de transmission. Les deux sujets seront abordés dans une pièce de théâtre, Après l'oubli, de Frederika Amalia Finkelstein et Julie Benegmos et mis en œuvre lors d’une balade virtuelle en 3D, qui plonge le spectateur dans le Paris occupé de 1941.

D'autres poètes et écrivains seront présents afin de traiter les deux thèmes du salon : 
- Bruno Doucey
- Louise Dupré
- Caroline Boidé
- Ysabelle Lacamp 
- Alain de Tolédo
- Henriette Asséo
- Sabi Soulam
- Haïm Vidal Sephiha
- Victor Pérahia
- Claudine Naar-Cohen
- Ben Lesser et Rainer Höss
- Mireille Provansal
- Odile Suhganas
- David Papo
- Isaac Papo
- Janine Altounian
- Jessie Magana
- Magali Attiogbé
- Philippe Zard
- Anny Dayan Rosenman
- Léa Veinstein
 

Témoignage et projection autour de la transmission


Les visiteurs auront la chance d'assister au témoignage de Élie Buzyn à l’occasion de la parution de son ouvrage  Ce que je voudrais transmettre. Grâce à son oeuvre, il espère transmettre aux jeunes générations la puissance de vie et la force de résistance qui l’ont animé toute sa vie, à Auschwitz et après. La rencontre sera animée par Sophie Carquain, auteure et journaliste.

Juste après, le salon projettera un documentaire de 47 minutes, intitulé Les Recettes de Mina. Internée dans le camp de Terezin, affamée, Mina Pächter écrit avant de mourir ses meilleures recettes de cuisine pour les envoyer à sa fille qui a pu s’enfuir en Palestine. Cette dernière ne recevra l'héritage de sa mère que vingt ans plus tard. La projection se déroulera en présence de la réalisatrice, Anne Georget, et d’Elsie Herberstein, co-auteure d'un livre sur le même sujet : Le Carnet de Mina.
 

De plus, tout le long de l'événement, le Mémorial de la Shoah organise une grande braderie afin de donner une seconde vie à certains ouvrages en surplus de ses fonds. Sa bibliothèque proposera des ouvrages à la vente à partir de 2 €.

Pour plus de détails à propos de l'événement, vous pouvez vous rendre ici.





 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.