Trois craies pour une toile inédite de Léonard De Vinci

Clément Solym - 14.10.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - toile - belle - milanaise


Une nouvelle oeuvre du grand maître Léonard De Vinci a été découverte. Il s'agit d'un dessin aux trois craies et à l'encre. Il a d'abord été considéré comme un tableau d'un peintre allemand du XIXe siècle.

C'est sous cette description et portant l'intitulé de Jeune Fille de profil en costume Renaissance que cette toile a été vendue par la maison Christie's (de New-York) en 1998 à une marchande d'art, Kate Ganz, pour 19 000 dollars. Un enchérisseur déçu, Peter Silverman, a racheté la toile à la marchande en 2007 pour 21 000 dollars (soit dans les 14 000 euros).

Ayant quelques doutes, sur l'origine de l'oeuvre, le nouvel acquéreur a demandé à un laboratoire parisien, Lumière Technology, d'en faire l'expertise. Le laboratoire a indiqué que la toile n'était pas du XIXe mais avait été restaurée à cette période (ce qui a trompé tout le monde) et a retrouvé une empreinte de main gauche.

L'empreinte a été transmise à un expert canadien, de la recherche d'empreintes sur les oeuvres d'art et celui a mis en évidence des similitudes avec celle du Saint Jérôme de De Vinci.

D'autres arguments de nature stylistique font aussi pencher la balance en faveur de cette thèse, si bien que de nombreux experts l'ont adoptée. Martin Kemp, professeur d'histoire de l'art (à Oxford), la fille représentée sur la toile serait Bianca Sforza, la fille du duc de Milan, Ludivico Sforza. Il a baptisé la toile, La belle Milanaise.

Dans cette perspective la toile coûterait dans les 100 millions de livres sterling soit environ 107 millions d'euros.