Trois jours de Book Expo America pour 2011, sinon rien

Clément Solym - 28.05.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - book - expo - america


Il en fallut six à Dieu et il se reposa le septième. Alors, partant du principe que trois jours, c'est la moitié de ce que Dieu prit de temps pour réaliser l'univers et tout le reste, on peut vraiment espérer que l'an prochain, étant donné que la Book Expo America se déroulera sur trois jours, toujours à New York, certes, elle aura au moins le temps de faire la moitié du boulot divin.

Pour la première fois cette année, le spectacle a duré deux jours seulement, pour des raisons pas simplement bassement matérielles, plutôt essentielles financières, eu égard aux coûts par rapport à la durée. Saud que les éditeurs américains se sont aperçus que cette année, le temps leur avait filé entre les doigts, et qu'ils n'avaient pas eu le temps nécessaire pour régler leurs affaires.


Sur son blog, Steve Rosato, directeur de la manifestation pour la BEA, qui est organisée par Reed, a annoncé que l'an prochain, on reviendrait à une durée de trois jours. Parce qu'en plus, le public n'a pas eu le temps d'y trouver son compte. « Beaucoup de gens ont réellement besoin de 3 jours pour atteindre leurs objectifs à la BEA », reconnaît-il.

Si la fête sur deux jours a beaucoup plu, dans l'ensemble, on avoue que trois jours, c'est mieux. Les années précédentes, la dernière journée se déroulait le dimanche : 24 h de fun et de plaisir, mais aussi une journée de perdue. L'an prochain, ce ne sera probablement pas le cas, et l'on assistera à une journée moins amusante, mais plus utile.

Eh bien, c'est une grande nouvelle...