Un air de déjà vu : Houellebecq, Colette, Ferrante, la littérature au coeur de l'été sur Arte

Heulard Mégane - 01.07.2019

Culture, Arts et Lettres - - arte - emission culturelle - un air de déjà vu


Du 7 juillet au 25 août 2019, tous les dimanches à 19 h 10, Arte diffusera une nouvelle émission culturelle, Un air de déjà vu. Le journaliste et producteur de radio Philippe Collin décryptera l’actualité culturelle de l’année écoulée sous forme de bilan. De manière non exhaustive, il tentera de dégager les temps forts, les événements qui ont fait date, les sorties marquantes et les grandes tendances.



L’émission s’articulera en 8 épisodes de 30 min, répartis sur chaque dimanche durant la période estivale. Elle a été réalisée par Clément Léotard, sur une idée originale de Frédéric Bonnaud et de Philippe Colin. Florence Platarets est la rédactrice en chef d’Un air de déjà vu coproduit avec Arte France, Diggers et ex nihilo.

L’actualité culturelle sera décortiquée afin d’en identifier les événements clefs de l’année précédente. Cinéma, musique, livre, phénomène artistique ou courant culturel, de nombreuses thématiques seront passées en revues. 

De Houellebecq, à l’anonymat en littérature en passant par les écrivaines au cinéma, la littérature fera partie intégrante de l’émission Un air de déjà vu. Voici le programme : 

Dimanche 14 juillet 

Michel Houellebecq, figure de l’écrivain français
La sortie de Sérotonine a été l’événement littéraire de l’hiver en France (quitte à le pirater...) et en Allemagne : Michel Houellebecq parvient à diviser, tout en faisant l’unanimité. Serait-ce le secret de la figure du » grand écrivain » ? Enquête franco-allemande autour de la généalogie de ce romancier qui ne manque pas de pères.

Le nazisme en littérature
Olivier Guez, prix Renaudot en 2017 pour La disparition de Josef Mengele, suit la sortie allemande de son roman sur l’exil de Mengele, le médecin tortionnaire d’Auschwitz. Et nous force à nous interroger : le nazisme, en littérature, n’aurait-il pas comme un air de déjà-vu ? Enquête, pour comprendre ce que le retour cyclique de la figure du Nazi sur les étals des libraires raconte de notre rapport à cette sombre page de l’histoire. 

Dimanche 11 août 

Les écrivaines au cinéma
Alors que Colette voit sa vie adaptée sur grand écran, sous les traits glamour de Keira Knightley, cette story revient sur la représentation de la figure de l’écrivaine au cinéma : quelles auteures ont ses faveurs et que dit-il d’elles ? Car, à en croire les films consacrés à Karen Blixen, les sœurs Brontë, Janet Frame ou Françoise Sagan, quand les écrivaines ont les honneurs du septième art, c’est souvent avant tout pour raconter les conditions sociales de leurs temps que pour mettre en avant le contenu de leurs œuvres, ou encore leur talent.

Dimanche 18 août 

L’anonymat en littérature
Avec l’adaptation cet hiver du best-seller L’Amie prodigieuse, de Elena Ferrante, en série, et la parution en français de son ouvrage Frantumaglia, le mystère qui entoure l’identité de l’auteure italienne est encore renforcé. Et remet en lumière la longue tradition du jeu de cache-cache dans la littérature. Ce sujet tout en archives explore les histoires des plus célèbres écrivains qui avancent masqués et plonge à la découverte de ce que l’anonymat, le recours au pseudo et la supercherie littéraire raconte des écrivains eux-mêmes, de l’évolution du statut d’auteur, et de leur époque.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.