Un musée-librairie en honneur à Kurt Vonnegut.

Clément Solym - 19.08.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - livre - étudiants - guerre


Le Kurt Vonnegut Memorial Library ouvrira à Indianapolis en novembre. Le musée sera dédié à l’héritage de l’écrivain. Des objets lui ayant appartenu, comme l’épée allemande qu'il ramena de la guerre.

On pourra également y trouver une réplique de son studio, les éditions originales de ses œuvres, ses dessins ou encore sa médaille de guerre.


Même les lettres de refus des éditeurs, nombreuses avant le succès, seront exposées. Edie Vonnegut, sa fille aînée : « Nous avons des boîtes de lettres de refus, qui disent : « Vous n’avez pas de talent, vous devriez arrêter d’écrire ». Ce n’a pas été facile pour lui, et je pense que pour tout ceux qui veulent devenir écrivains, c’est important de voir combien ça a pu être dur pour lui. »
 


Vonnegut est l’auteur de Abattoir 5 ou la Croisade des Enfants, entre autres. L’homme, soldat durant la Seconde Guerre mondiale, puis prisonnier de guerre, restera marqué par cette période de sa vie. Sidney Offit, vieil ami de Vonnegut : « J’espère qu’ils auront un aperçu de l’homme, un des rares qui collait à l’image de son travail. En tant qu’écrivain, quand vous le lisiez, vous l’entendiez ».

La librairie entend ainsi créer des programmes pour les étudiants rappelant et expliquant le travail de Vonnegut. Un écrivain passé par de nombreux drames, mais qui a toujours gardé le sourire. Donald C. Farber, son agent et avocat : « Je n’ai jamais eu de conversation avec lui où je n’ai pas fini en riant »


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.