Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un Nobel de littérature pour Rowling ?

Clément Solym - 14.01.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Rowling - Nobel - littérature


Les révélations faites sur l'Académie Nobel et l'année 1961 ont attiré l'attention du Huffington Post, qui s'interroge à son tour. Si en cette fameuse année, Tolkien comptait parmi les potentiels candidats, il n'aura finalement pas été retenu. Et l'histoire littéraire montre que, peut-être, les jurés auront manqué de flair.

 

Dans leur recherche de l'excellence littéraire, ces jurés tentent de prolonger de qu'Alfred Nobel avait légué dans son testament : une idée de la plus haute qualité du moment. C'est ainsi que Tomas Tranströmer se retrouvait lauréat pour 2011, avec la polémique qui accompagnait la nomination d'un auteur suédois. 

 

 

Difficile de trancher, sur la qualité, et plus encore, sur ce que peut être « la direction idéale » que doit donner le jury du Nobel de littérature. Quoi de plus compliqué, après tout, que de faire l'unanimité sur des choix qui relèvent en somme du subjectif ? Et que penser de l'idée que le lauréat doit avoir produit l'oeuvre la plus remarquable ? 

 

De là la question de nos confrères : qu'a produit JK Rowling depuis toutes ces années, sinon un retour à la lecture pour des millions de personnes, suscité un renouveau pour le livre, les siens, en l'occurrence ? Certes, elle n'a pas stylistiquement révolutionné le monde des lettres, ni inventé un genre, mais en somme, Harry Potter est entré en résonnance avec l'esprit de tous ses lecteurs, devenant un phénomène mondial. 

 

Alors, 2012, ou 2013, ou dans les années à venir, un Noble pour Rowling ?