medias

Un nouveau salon du livre à New York en 2018

Bouder Robin - 05.04.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - salon livre bologne - salon droits licences - foire livre bologne


La Foire du livre jeunesse de Bologne prend le pari d'étendre son influence aux États-Unis, en organisant un tout nouveau salon à New York en 2018. L'objectif étant de rassembler les métiers du livre autour des ventes de droits, pour des ouvrages adultes et enfants.

 

27th March 2013 - Entrance area of the 50th Bologna Children´s Book Fair.JPG
Foire du livre jeunesse de Bologne de 2013 - Christoph Peter (CC BY-SA 3.0)

 

 

La Foire de Bologne, plus important salon international consacré au livre jeunesse, qui a ouvert ses portes ce 3 avril, jusqu'au 6, ne compte pas s'arrêter là. Ses organisateurs voient encore plus grand, en mettant en place un tout nouveau salon professionnel à New York l'année prochaine, en partenariat avec le magazine américain Publishers Weekly. L'objectif est d'amener des agents, des libraires, des bibliothécaires et des éditeurs du monde entier à se rassembler autour du thème de la gestion des droits et des licences.

 

Une initiative compréhensible puisque la Foire de Bologne attire chaque année plus de visiteurs. Entre 2015 et 2016, le nombre de visiteurs avait augmenté de 9,2 %. La Foire s'attelle sans cesse à trouver de nouveaux moyens d'amener un nouveau public sur le salon. L'an dernier, ses organisateurs avaient notamment mis en avant un espace consacré au multimédia dans l'édition jeunesse. Un export aux États-Unis semble presque la suite logique de cette évolution.

 

À l’inverse de son homologue bolognais, ce nouveau salon qui se tiendra à Manhattan du 30 mai au 1er juin 2018, accueillera des titres jeunesse et adultes, en mettant l’accent sur les bandes dessinées et les mangas. Selon Marco Momoli, directeur commercial de la Foire de Bologne, il s’agit de donner plus de visibilité aux petits éditeurs.

 

« BolognaFiere a pour but de favoriser la coopération interculturelle et les échanges commerciaux entre les éditeurs. Grâce à ce nouveau salon, la Foire veut encourager de nouvelles relations et alliances parmi les éditeurs du monde entier », explique Momoli.

 

De Turin à Montreuil : livre et jeunesse, trait d'union entre l'Italie et la France

 

Représentant un tiers de la Foire de Bologne en terme d’espace, le salon de New York au nom encore inconnu doit pouvoir dépenser un minimum de budget tout en attirant le maximum de professionnels du livre. Ainsi, les stands seront plus petits et les coûts moindres.

 

Les organisateurs annoncent déjà un succès mais restent conscients des risques : la Foire de Bologne n’est pas la première à vouloir s’exporter aux États-Unis. La Foire de Francfort avait bien essayé d’ouvrir un salon à New York en 2001, lequel s’était soldé par un échec. BolognaFiere pourrait aussi rencontrer de la concurrence, le BookExpo America se tenant à la même période dans le même État.

 

 

Via The Bookseller, Publishers Weekly