medias

Un sublime livre tibétain imprimé 40 ans avant la Bible de Gutenberg

Gariépy Raphaël - 15.05.2020

Culture, Arts et Lettres - - manuscrit imprimerie - Tibet texte religion - Edition


Longtemps considéré comme le premier livre imprimé du monde, la Bible de Gutenberg n'est en réalité que le premier ouvrage mis sous presse d'Europe. Un magnifique livre sino Tibétain, imprimé à Pékin en 1410, soit 40 ans avant l'ouvrage latin, enjoint Gutenberg à la modestie depuis sa tombe. 
 

L'imprimerie existe en Chine depuis le IXe siècle et était notamment utilisé pour répandre la parole de Boudha. Comme en Europe les ouvrages imprimés, qui pouvait être diffusés plus massivement, concernaient majoritairement des textes religieux. A la décharge de Gutenberg, son utilisation des caractères mobiles en plomb, réutilisables, a largement contribué à amériorer le procédé. 
Il est ainsi possible de trouver des exemples de textes imprimés antérieurs à la Bible latine véritablement impressionnants, comme le prouve ce livre sino-tibétain, conçu à Pékin en 1410. L'ouvrage contient des dhāranīs, des formules religieuse empreints de puissance magique; et des illustrations de divinités protectrices. Imprimés sur bois à l'encre rouge vif sur du papier blanc épais, l'impression détaillée est à couper le souffle.

 
 

Un ouvrage bilingue 


La maquette du livre est elle aussi particulièrement travaillée. Le texte comporte à la fois des écritures Rañjanā tibétaine et népalaise et est imprimé deux fois, soit une fois de chaque côté du papier.  Le livre peut ainsi être lu de manière indo-tibétaine, en tournant les pages de droite à gauche, ou à la façon chinoise en tournant les pages de gauche à droite. Le contenu de l'ouvrage servait pour les récitations et les chants de bouddhistes tibétains. 
 


via open culture

 


Commentaires
Dans de nombreux pays la xylographie existait bien avant que je ne trouve la lettre mobile réutilisable en bois puis en plomb...
Aucune personne sérieuse n'a jamais affirmé que Gutenberg était l'inventeur de l'imprimerie ! Elle existait en effet des milliers d'années avant lui.

Il a inventé un système d'imprimerie à CARACTÈRES MOBILES. Un jeu de lettres de métal que l'on peut assembler pour imprimer des textes. Il en les inventés ainsi que l'écriture qu'il a mise au point. Ce qui est un pas de géant dans la diffusion des écrits et une véritable "révolution" culturelle.
L’auteur de l’article veut sans doute parler de l’imprimerie à caractères mobiles qui a été inventée en Chine au XIème siècle. Le plus vieil ouvrage imprimé en caractère mobile qui nous reste est le “jikji” et il date de 1377 (donc 78 ans avant Gutemberg, avant même les sutra boudhiques dont parle l’auteur de l’article). Cet ouvrage a été imprimé dans l’actuelle Corée et est en caractères chinois d’usage à l’époque.

Le système des caractères mobile a certe été inventé en Chine avant le système de Gutemberg mais n’a pas eu de grande répercussion, dû au nombre de caractères nécessaires et à la complexité des assemblages (inadéquation entre technique et pratique).

Sinon bien sûr L’imprimerie existe en Chine et dans de nombreux autres pays depuis bien avant Gutemberg. Dans la Chine des Han (1er-2ème siècle) des stèles gravés sont utilisés pour la reproduction de textes. Au VIIIème siècle apparaît la xylographie et de nombreux ouvrages sont imprimés (almanach, sutra, encyclopédies, etc). Le plus vieux texte imprimé sur planche de bois datent du IXeme siecles et ont été retrouvés en Corée.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.