Une campagne contre l'illettrisme remporte un prix prestigieux outre-Manche

Antoine Oury - 24.04.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - campagne contre l'illettrisme - DDB - publicité


On le sait depuis quelques mois de la bouche de Jean-Marc Ayrault lui-même : l'illettrisme est la grande cause nationale de l'année 2013. Le collectif « Agir ensemble contre l'illettrisme », fédéré par l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI), avait considérablement oeuvré pour la reconnaissance de ce trouble qui touche 7 % des Français, notamment via une campagne d'affichage, aujourd'hui récompensée outre-Manche.

 

 

 
 
L'agence française DDB est à l'origine de cette campagne, diffusée dès le mois de novembre dernier, et visant à sensibiliser à la cause qui n'était alors pas encore labellisée « Grande cause nationale », un macaron qui lui permet de bénéficier de spots publicitaires gratuits sur les radios et télévisions publiques.
 
L'Anlci, Agence nationale de lutte contre l'illettrisme, en version longue, avait passé commande auprès de l'agence DDB pour une série de visuels, destinés à l'affichage, à la presse ou aux bannières Internet, afin de rappeler à tous qu'une fraction de la population, autour de 10 %, peu rompue à la lecture et à l'écriture, oubliait les bases nécessaires.
 
« Dans le cas de ces grandes causes, l'agence ne facture que les frais techniques, c'est une forme de mécénat » souligne Jean-François Bouchet, concepteur/rédacteur de la campagne aux côtés d'Emmanuel Courteau, directeur artistique. « Le premier but à atteindre, c'était le label Grande cause nationale. »
 
Une mission accomplie depuis la déclaration du Premier ministre, et une récompense pour couronner le tout : le Designers and Art Directors Club britannique a sélectionné la campagne de DDB pour un « Yellow Pencil », l'une des récompenses les plus prisées du métier.
 
Et du coup : « L'annonceur nous a demandé de décliner la campagne pour une diffusion télévisée, en modifiant la conclusion, pour ne plus renvoyer vers la pétition désormais périmée, mais appeler les gens à rejoindre le combat contre l'illettrisme. »
 
(via le Huff Post)