Une dose d'excentricité pour le Man Booker Prize 2012

Clément Solym - 27.07.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - booker prize - prix littéraire - sothard


C'est le retour du Man Booker Prize au Royaume-Uni, qui récompense les romans de fiction rédigés en anglais. Et comme l'an passé, le jury semble pencher en faveur des vieilles traditions. Cette nouvelle édition préfère, de nouveau, jouer les iconoclastes.

 

 

Hilary Mantel - Cambridge - 2010Hilary Mantel - Crédits photo : Chris Boland

 

C'est l'excentricité et l'invention qui sont mises à l'honneur en 2012, avec un vif enthousiasme pour l'émergence de nouveaux talents. Les grosses pointures se rangent au placard, le prix littéraire le plus reconnu du Royaume-Uni veut du roman et non du « romancier ».

 

« Nous sommes à la recherche de livres dont on peut discuter longuement de façon critique », annonce Peter Sothard, président du Prix. « Quand vous les relisez, vous changez d'opinion, pas comme les livres pour lesquels vous ne pouvez que dire « Wha, j'ai adoré » ou « whoa, c'était terrible ».

 

Du coup, la liste ne fait pas de place pour des auteurs comme McEwan, Amis, Banville, Barker Pat, John Lanchester ou Howard Jacobson, ni même l'enthousiasmante Zadie Smith. À la place du nouveau et du frais avec quatre écrivains qui commencent tout juste : Communion Town de Sam Thompson, The Unlikely Pilgrimage of Harold Fry de Rachel Joyce, Narcopolis de l'indien Jeet Thayil et The Lighthouse d'Alison Moore. A remarquer le jeune Ned Beauman avec The Teleportation Accident (son deuxième roman).

 

Les favoris pour le gain de 75 000 dollars sont Bring Up the Bodies d'Hilary Mantel avec Umbrella de Will Self, des auteurs quand même déjà bien établis.

 

Pour le reste de la liste :The Yips de Nicola Barker, le jeune Ned Beauman, Philida d'André Brink, Swimming Home de Déborah Levy, Skios de Michael Frayn, The Garden of Evening Mists de Tan Twan Eng.

 

En tout, une sélection de 12 livres sur 145 romans, après 3 heures et demie de discussion. Et « si cela déçoit que les romans des célèbres écrivains ne soient pas là, c'est ainsi », déclare Stothard. « Nous recherchons des livres […] que vous ne laissez pas sur une plage, que vous avez envie de lire encore et encore ».

 

Et de conclure :  « Nous ne prenions pas le chemin de rejeter la vieille garde”, déclare Stothard, “mais la nouvelle vient d'accéder au pouvoir ».

 

La liste des finalistes est annoncée le 11 septembre, le gagnant le 16 octobre.