Une franchise de films Venom, merveilleux ennemi de Spider Man

Nicolas Gary - 05.03.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Venom Comics Marvel - Spider Man Sony - film franchises production


Le web est friand de tout ce qui touche au Tisseur : il doit y avoir des points communs.  Il semble bien qu’un spinoff de Spider Man soit prévu avec le grand retour de Venom. Alors certes, l’Homme Araigné va connaître un reboot en 2018, mais son plus farouche symbiote d’ennemi aura lui aussi sa propre production. L’idée d’un long-métrage Venom traîne depuis quelque temps, et Dante Haper, le scénariste, vient d’être engagé pour la mener à bien. 

 

 

 

C’est bien chez Sony que Venom sortira : Avi Arad et Matt Tolmach  s’occuperont de produire le prochain film, mettant Venom en vedette. Cette créature n’est autre qu’un parasite extraterrestre, qui tombe sur Peter Parker un beau matin : en tant que symbiote, la créature cherche malgré tout à installer une relation de confiance et d’interdépendance avec son hôte. Et pour convaincre ce dernier d’accepter la présence, l’alien va lui conférer des pouvoirs totalement délirants. 

 

Venom, c’est ça : le rejet par Parker du symbiote, la vie de merde d’Eddie Brock, qui dans une église, va se retrouver nez à nez avec le symbiote, et comme tous deux avaient des choses à reprocher audit Parker, ils vont s’entendre. Aperçu dans Spider Man 3, Venom était alors interprété par Topher Grace, mais clairement, l’acteur n’avait pas la carrure nécessaire pour camper un Eddie Brock convaincant. 

 

Pour l’instant, aucun détail fourni sur cette prochaine apparition, mais Venom est un personnage particulier dans le monde Marvel. Et sans en rajouter, certainement le super-méchant le plus intéressant, en termes de pouvoirs, de faiblesses et de volonté, du monde Marvel. Or, l’info, c’est tout de même que Sony a décidé de la jouer cavalier seul sur cette aventure, contrairement au prochain film Spider Man, qui sera une véritable collaboration. 

 

Manifestement Tom Holland a choisi de se tenir à l’écart du Marvel Cinematic Universe pour monter sa propre franchise. 

 

Chose amusante : de Venom est né un certain Carnage, sorte de branche déviante tout aussi extraterrestre plus folle encore, et qui est abritée par Cletus Kasady, un malade mental, meurtrier et assassin... Facile à reconnaître : il est en rouge sang.

 

 

 

À revoir, juste pour l’anecdote, Eddie Brock, alias Venom, dans Spider Man 3 et son affrontement avec l’homme-araignée. Et même si tous deux ont une Toile dans la main, difficile de les traiter de paresseux.