Les poèmes des écrivains angolais António Agostinho Neto et António Gonçalves ont été inclus dans l'anthologie cubaine Arcoiris Negro, Yo También Canto a América lancée dans le cadre de la 21e Foire internationale du Livre à la Havane, rapporte Angola Press.


L'anthologie Arcoiris Negro, Yo También Canto a América, qui signifie Arc-en-Ciel Noir, Moi au si je chante en Amérique, regroupe 41 auteurs d'Afrique, d'Amérique et des Caraïbes, dont Nicolás Guillén, Lasgton Hughes, Aimé Césaire, Wole Soyinka et de Léopold Sédar Senghor.




S'y ajouteront les poèmes suivants du premier président d'Angola, António Agostinho Neto : 

Negro Velho, Aspiração, Saudação, Consciencialização, Fogo e Ritmo, Aqui no Cárcere, Voz no Sangue et Com os Olhos Secos.


Et les suivants d' António Gonçalves :

Oração de Melodia, Oração Nocturna, Conheci Outro Mundo, Oração Sem Nome, Mistura de Terra e Mar, Reinvenção de Mim, Ovação, Inércia, Enojados e Ritual.


La fête cubaine du livre dédiée aux cultures des Caraïbes, qui s'est achevée le 4 mars, a reçu des invités de 40 pays, notamment le mexicain Sergio Pitol (Prix Cervantès) et le colombien Adolfo Pérez Esquivel (Prix Nobel de la Paix).