Une grande rétrospective Enid Blyton, pour petits et grands

Xavier S. Thomann - 03.05.2013

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Enid Blyton - Newcastle - Seven Stories


Enid Blyton est l'un des auteurs en langue anglaise qui a connu le plus grand succès, un succès qui se poursuit encore aujourd'hui, alors l'écrivain est décédé en 1968. À Newcastle, en Angleterre, une grande rétrospective revient sur son oeuvre et s'adresse à la fois aux jeunes lecteurs et aux adultes. 

 

 old books

corrieb, CC BY 2.0

 

 

C'est une exposition où l'on trouve un peu de tout. Comme toute rétrospective littéraire digne de ce nom, on découvre quantité de papiers et de documents retraçant la vie de l'auteur. Mais les organisateurs ont aussi pensé aux enfants, qui n'ont pas grand-chose à faire des manuscrits et autres notes de blanchisserie. 

 

Les enfants pourront faire un tour dans des décors qui reconstituent avec plus ou moins de vraisemblance les lieux sortis de l'imagination de Blyton. Par exemple, une salle de classe de Malory School. Ou encore la voiture de Oui-Oui. Reste à savoir si les enfants seront convaincus par ces reproductions grandeur nature. 

 

En tout cas, pendant ce temps leurs parents pourront observer quelques-uns des papiers qui étaient jusqu'à présent la propriété de la fille de Blyton, Gillian Baverstock, décédée en 2007. Ce sera peut-être l'occasion de comprendre, à travers ses manuscrits et ses carnets de notes, comment l'auteur a réussi à écrire plus de (tenez-vous bien) 700 livres. 

 

Dans l'ordre de l'anecdotique, les visiteurs auront l'insigne honneur de voir la machine à écrire, qui semble bien modeste compte tenu de tout ce qu'elle a accompli. Ses carnets sont assez révélateurs de la cadence de travail infernale qu'elle s'infligeait, non sans une certaine fierté visiblement. 

 

Ainsi, le 25 octobre 1927 elle prend soin de noter qu'elle vient de battre son record en termes de productivité : « J'ai fait 6,000 mots aujourd'hui, un record pour moi ». Alors même que la Seconde Guerre venait d'être déclarée, elle continuait à écrire furieusement. En date du 2 septembre 1939, on trouve en effet : « Travaillé tout la journée. L'Allemagne a envahi la Pologne donc je suppose que nous serons en guerre ce soir ».

 

Sinon, pour ce qui est de l'aspect pratique de cette exposition, elle se déroule donc à Newcastle, au centre Seven Stories, un centre dédié à la littérature pour enfants. Cette rétrospective a été intitulée « Mystery, Magic and Midnight Feasts » (Mystère, Magie et festins de minuit) et dure jusqu'au printemps 2014.