medias

Une pétition cible Disney-Pixar pour sexisme

  • Partager sur Twitter

Xavier S. Thomann - 16.05.2013

Cela fait grand bruit aux États-Unis. Tous les journaux à travers le pays en parlent. Le nouveau look de la princesse ne plaît pas à tout le monde. En effet, elle a subi une transformation physique des plus spectaculaires. Son ancienne apparence et son look gentiment guerrier est passé à la trappe, place à la mini top model. 

 

 

 A gauche, Merida nouvelle version

 

 

Dans sa version originelle, Brave Merida (Mérida la rebelle en français) avait visiblement quelques kilos en trop aux yeux des graphistes de Pixar. Ils lui ont donc décidé de lui donner une silhouette plus « fine » et un look plus « féminin ». La fille du roi d'Écosse, qui dans le film aimait beaucoup le tir à l'arc, est désormais une adolescente « sexy ». 

 

Ce relooking n'est pas des plus discrets. Les différences entre les deux versions sautent aux yeux, et les créateurs de la première version ont fait savoir leur désaccord. Mais celui-ci n'est pas seulement esthétique. 

 

La pétition mise en place à l'occasion (110,000 signatures à l'heure actuelle) est assez claire : « en la rendant plus maigre, plus sexy et plus mûre dans son apparence, vous envoyez le mauvais message aux petites filles, à savoir que la version originale, réaliste, avec son look d'ado serait inférieure ». Ils mettent par ailleurs en cause une « définition étroite de la beauté. » 

 

Brenda Chapman, la réalisatrice initiale de Rebelle (avant d'être remplacée) parle quant à elle d'un choix « ouvertement sexiste qui repose sur l'argent. » 

 

Disney, propriétaire de Pixar, n'a pas fait part de son désir de revenir sur ce changement. Cela dit, la semaine dernière le studio avait dû faire marche arrière face à une pétition. Plus de 20,000 personnes s'étaient opposées à la volonté de Disney de déposer le nom « Dias de los muertos », la fête des Morts en espagnol. Ils avaient reculé face aux accusations de vouloir exploiter la culture et l'identité mexicaines. 

Les illustrateurs dont les livres sont les plus empruntés au Royaume-Uni

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 19.07.2017

Au Royaume-Uni, le Public Lending Right (PLR) gère le versement des rémunérations des auteurs en fonction des prêts de leurs livres en bibliothèques. Il mesure ainsi le nombre de prêts et établit, pour la première fois cette année, un classement des illustrateurs dont les ouvrages sont les plus empruntés dans les établissements de prêt. (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Attention aux roulements de tambour...   L'illustrateur dont les livres sont le plus empruntés au Royaume-Uni en 2016 est Tony Ross, né le 10 août 1938 et illustrateur d'une...

Décès de Louis Magnard, PDG des Éditions Magnard de 1973 à 1993

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 19.07.2017

Fils du fondateur de la maison d'édition Roger Magnard, Louis Magnard en fut le PDG de 1973 à 1993, mais fonda aussi la société de distribution Dilisco et assure l'acquisition des éditions Vuibert, qui font aujourd'hui encore partie du groupe éditorial. Il est décédé le 9 juillet dernier à l'âge de 83 ans, à Trouville-sur-Mer.   Le Syndicat national de l'édition a publié un message pour saluer la mémoire de Louis Magnard :   Les Éditeurs d’Éducation expriment leur profonde émotion, à l’annonce de la disparition, le 9 juillet 2017, de Louis Magnard,...

Féminisme et inspiration : Margaret Atwood interviewée par Emma Watson

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 18.07.2017

L'une est auteure reconnue, a signé La Servante écarlate, récit dystopique d'une Amérique qui opprime les femmes, l'autre est actrice, ambassadrice de bonne volonté d'ONU Femmes : Margaret Atwood a été interviewée par Emma Watson pour le magazine Entertainment Weekly. L'occasion d'évoquer les inspirations de l'auteure, la société actuelle et le féminisme, entre autres. Margaret Atwood (Mark Hill, CC BY-ND 2.0)   Emma Waston est une grande lectrice, et elle a mis à plusieurs reprises La Servante écarlate, le livre de Margaret Atwood, en valeur : en le nommant...

Originaux, planches : le Comptoir BD, place de marché de Sandawe

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 18.07.2017

L’époque est aux places de marché, mais jamais un éditeur ne s’était lancé dans ce type de commerce. Sandawe, dédié corps et âme à la bande dessinée, a décidé d’ouvrir Le comptoir BD. Et d’offrir ainsi aux collectionneurs et passionnés, un espace de vente dédié.   Le Comptoir BD est une place de marché virtuelle entièrement dédiée à la BD ! Auteurs et passionnés peuvent y vendre ou acheter des originaux, échanger leurs plus belles pièces, compléter leur collection BD... Tout est possible sur le Comptoir BD !   Au menu donc, « vente...

Bientôt, un passage Roland Topor dans le 10e arrondissement de Paris

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 17.07.2017

Grand amoureux de la capitale, l'écrivain et dessinateur Roland Topor aura bientôt un passage à son nom, dans le 10e arrondissement de Paris. La décision a été prise par le Conseil de Paris en décembre 2016, qui approuvait ainsi un projet validé par la Commission de dénomination des voies, places, espaces verts et équipements publics municipaux. Le passage Roland Topor sera inauguré en septembre prochain. Sans titre, Roland Topor, 1961, publié dans Anthologie, Jean-Jacques Pauvert - Exposition Topor à la BnF (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Ce passage Roland Topor...

Douze personnalités s'engagent pour défendre la liberté d'expression en Turquie

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 13.07.2017

« Turquie : le journalisme n’est pas un délit ! » C’est ainsi que la SCAM tente d’interpeller les autorités turques. Pour faire barrage à l’oppression et la censure, douze personnalités, journalistes, intellectuel.les et auteur.e.s s’engagent, personnellement.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0   « Nous avons décidé de ne pas abandonner à leur sort les journalistes, les écrivains, les cinéastes, les artistes que vous avez arrêtés de manière inique, brutale et arbitraire, et que vous vous apprêtez à juger », écrivent les douze, dans une...

La version 0.27 de Readium est sortie

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 11.07.2017

L'application Readium, développée par l'EDRLab et le groupe de travail autour de la lecture numérique du W3C, vise à rendre le livre numérique plus accessible et interopérable, en participant à la promotion du format EPUB. Open source, Readium peut servir de base à la création d'applications autour de la lecture numérique. La version 0.27 est désormais disponible. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Cette mise à jour, qui concerne Readium SDK et ReadiumJS, est essentiellement là pour corriger quelques bugs, précise l'EDRLab. La version 0.28 est d'ores et déjà...

Virginie Clayssen devient la présidente d'EDRLab

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 11.07.2017

Ce 10 juillet 2017, l'EDRLab, laboratoire européen du livre numérique basé à Paris, a élu la nouvelle présidente de la structure, Virginie Clayssen. La responsable de la stratégie numérique du groupe Editis et conseillère du président Alain Kouck devient donc la présidente de la structure chargée de mener la recherche en matière de lecture numérique.   Virginie Clayssen en 2016 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Quelques jours après la constitution de son nouveau conseil d'administration, il s'agissait à présent pour l'EDRLab d'élire sa présidence. Elle revient...

Anne-Hélène Hoog nommée conservatrice du musée de la BD à Angoulême

  • Partager sur Twitter

Laurène Bertelle - 11.07.2017

Le musée de la BD à Angoulême aura enfin une conservatrice : il s'agit d'Anne-Hélène Hoog, actuelle directrice des collections au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme à Paris, pour qui la bande dessinée est très familière.    Anne-Hélène Hoog a été nommée nouvelle conservatrice du musée de la BD à Angoulême, a annoncé vendredi dernier le journal Charente Libre. Le conseil d’administration de la Cité de la BD a pris cette décision mardi 4 juillet.    Le Musée de la BD n’avait plus de conservateur depuis deux ans et demi, selon le journal...

Une exposition consacrée à l'oeuvre d'Hermann, à la galerie Maghen

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 11.07.2017

La Galerie Maghen a le grand honneur d'accueillir Hermann, Grand Prix d'Angoulême en 2016, pour sa première exposition-vente ! Seront présentées des planches et de grandes illustrations tirées de ses meilleurs albums : Bernard Prince, Comanche, Jérémiah, Les Tours de Bois-Maury... L’exposition, composée de 76 pièces, sera présentée à la Galerie Maghen (47 Quai des Grands-Augustins - 75006 Paris) du vendredi 1er au samedi 30 septembre.  Le vernissage aura lieu le jeudi 7 septembre en présence de l'auteur.