Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Une promotion 2013 très littéraire pour la Fondation Lagardère

Cécile Mazin - 28.01.2014

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Fondation Lagardère - Bourses - livres


Le 28 janvier, au Centre Pompidou (Paris 3e), la Fondation Jean-Luc Lagardère a remis, pour la 24e année consécutive, des bourses à 11 jeunes talents ayant présenté un projet original et innovant dans les catégories suivantes : Auteur de documentaire, Auteur de film d'animation, Créateur numérique, Écrivain, Journaliste de presse écrite, Libraire, Musicien, Photographe, Producteur cinéma et Scénariste TV. 

 

 

 

Cette année, note la Fondation, « en raison de la grande qualité des projets présentés, le jury Écrivain a exceptionnellement attribué deux bourses ». La promotion est donc plus littéraire que jamais.  

  

Attribuées depuis 1990, les bourses de la Fondation Jean-Luc Lagardère soutiennent des jeunes professionnels de la culture et des médias de moins de 30 ans (moins de 35 ans pour la bourse Libraire et la bourse Scénariste TV) dans la réalisation de leur projet. Bien plus qu'une aide financière, ces bourses sont un véritable tremplin pour la suite de leur carrière. 

 

L'année 2013 a d'ailleurs été l'occasion de belles réussites pour un grand nombre de lauréats de la Fondation : 

  • Florence Seyvos (lauréate Écrivain 1993) : Camille redouble, le long métrage pour lequel elle a participé au scénario, a été nommé aux César dans plusieurs catégories, dont celle du Meilleur scénario original. Elle a également publié un roman, Le Garçon incassable (L'Olivier), salué par la critique. 
  • Frédéric Jouve (lauréat Producteur cinéma 2006) : le long métrage qu'il a produit, Grand Central (Les Films Velvet), a été présenté en sélection officielle Un certain regard au Festival de Cannes. 
  • Mélissa Laveaux (lauréate Musicien 2007) : son second album, Dying is a Wild Night (Universal), a fait une sortie très remarquée. 

Le montant total des bourses 2013 s'élève à 235 000 €. Notons que la Bouse Musicien n'a cette année pas été remise.

 

 

Bourse Auteur de documentaire (25 000 €) 

Benoit Felici, 29 ans 

Son projet : réaliser un documentaire, intitulé The Real thing, sur les « lieux sosies ». 

 

Bourse Auteur de film d'animation (30 000 €) 

Gabriel Harel, 30 ans, et Nicolas Pleskof, 29 ans 

Leur projet : raconter l'histoire d'un garçon de 13 ans qui doit surmonter ses peurs pour se libérer d'un petit malfrat. 

 

Bourse Créateur numérique (25 000 €) 

Isidore Bethel, 24 ans 

Son projet : créer une plate-forme numérique autour des traumatismes des soldats démobilisés. 

 

Bourse Écrivain (15 000 €) 

François-Henri Désérable, 26 ans 

Son projet : raconter la vie d'Évariste Galois. 

 

Bourse Écrivain (15 000 €)

Audrée Wilhelmy, 28 ans 

Son projet : écrire son troisième livre inspiré par le mythe de Salomé. 

 

Bourse Journaliste de presse écrite (10 000 €) 

Cléa Chakraverty, 30 ans 

Son projet : raconter le quotidien des femmes en Inde à travers le prisme du conte de Sita. 

 

Bourse Libraire (30 000 €) 

Amanda Spiegel, 33 ans 

Son projet : reprendre la librairie Folies d'encre, à Montreuil. 

 

Bourse Photographe (15 000 €) 

Benoît Vollmer, 30 ans 

Son projet : réaliser un état des lieux photographique de l'Albanie vingt ans après la chute de la dictature. 

 

Bourse Producteur cinéma (50 000 €) 

Pierre-Louis Garnon, 30 ans 

Son projet : créer sa société de production pour accompagner de jeunes auteurs et réalisateurs. 

 

Bourse Scénariste TV (20 000 €) 

David Robert, 34 ans 

Son projet : écrire Zones noires, une série sur la vie d'une station balnéaire française après le passage d'une tempête.