Une saga auto-éditée adaptée au cinéma par Ridley Scott

Clément Solym - 21.05.2012

Culture, Arts et Lettres - Cinéma


Il y a peu, le désormais bien connu Fifty Shades of Grey faisait figure d'exception dans le monde de l'auto-édition, déchaînant les foules et s'attirant les vues d'Universal. (voir notre actualitté) Un autre heureux élu, Hugh Howey, auteur de Wool, une saga de science-fiction, vient d'obtenir la reconnaissance des milieux éditorial et cinématographique, avec des droits achetés par Random House et 20th Century Fox.

 

Contrairement à ce que pourrait laisser penser son titre, Wool n'a rien de l'histoire pour grand-mère : dans un monde dystopique à souhait, les optimistes sont considérés comme dangereux, et par conséquent exclus d'une société voulue comme un idéal de discipline sociale, à la sauce âcre de la dictature.

 

 

Un pitch - et des ventes, l'auteur Hugh Howey développant sa fiction sur cinq autres ouvrages face à la demande - qui a suffit à Random House pour acquérir les droits des ouvrages, pour une publication imprimée en Grande-Bretagne, Australie et Nouvelle-Zélande. « Wool a été repéré par Century, une dynamique filiale de Random House également à l'origine de la publication de... préparez-vous... 50 Shades of Grey » explique lui-même Hugh Howey, en racontant les enchères qui ont pris place lors de la London Book Fair. 

 

L'éditeur n'est pas le seul à avoir déplacé ses pions sur la case succès de l'auto-édition, puisque 20th Century Fox et Scott Free, la boîte de production des frères Ridley et Tony Scott, seraient en pôle position pour l'achat des droits d'adaptation de la série. Ce qui signifie qu'en cas de Wool bien accueilli au box-office, les suites devraient trouver leur place dans l'agenda des sorties.