Une soirée pour réfléchir sur l'infantilisation générale

Clément Solym - 26.05.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - infantilisation - générale - ravage


Nous vous annoncions il y a peu la sortie du numéro deux de Ravages consacré à l'« Infantilisation générale ». Pour accompagner cette revue et prolonger le débat, une soirée est organisée par le Forum d'Action Modernités au Théâtre du Rond Point à Paris.

Elle aura lieu le 03 juin. On pourra suivre un débat axé sur trois points forts précise un communiqué : « Crise, infantilisation, perte du capital symbolique (Discutons des thèses du politologue américain Benjamin Barber, selon lesquelles la croissance des dernières années s’appuierait sur une destruction continue du capital social symbolique des sociétés adultes) » sera le premier point.

Le deuxième point sera « Régression, punition, paternalisme, big brother (Interrogeons le mode de régression qu’inspire aujourd’hui un certain exercice de l’autorité, avec la question de savoir ce qu’il en est du paternalisme – précisément – à l’heure où la figure de pouvoir est de plus en plus celle des Big ou des Little
Brothers)
 ».

Et enfin le troisième point : « Normalisation et marchandisation : à la vie, à la mort (Explorons les formes de libertés et de contraintes auxquelles la société aspire, en ce qui concerne la naissance et la mise au monde d’un côté, la mort de l’autre) ».

On pourra aussi assister entre autres durant la soirée à des numéros de portée (par les Acrostiches), de beatbox (Ezra), de Muchpainting (This Way) et à une découverte « baby-rock ». L'entrée est libre mais une réservation sur le site du Forum d'Action Modernités est nécessaire.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.