Ursula Le Guin offre les droits d'adaption à deux étudiants

Clément Solym - 28.07.2010

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - ursula - guin - offre


Des étudiants de la National Film and Television School de Beaconsfield (Royaume-Uni) s'apprêtent à tourner un film ambitieux d'après une oeuvre de l'écrivaine de science-fiction, Ursula K. Le Guin.

L'auteure est pourtant connue pour ne plus accepter (ou en tout cas vraiment pas facilement) de céder les droits de ses oeuvres pour des adaptations en film. Une attitude qu'elle a adoptée après avoir été déçue par les films tirés de son oeuvre (et apparemment même le film d'animation des studios Ghibli, Les contes de Terremer, adaptation du roman éponyme, ne l'a pas fait revenir sur cette position). Pourtant, Rob Watson et Siri Rodnes ont su la convaincre grâce une lettre manuscrite envoyée en avril dernier. (Terremer est sur Comparonet pour ceux qui l'auraient raté)


Rob explique : « Elle n'accorde habituellement pas les droits de ses oeuvres mais elle nous a laissés les avoir gratuitement ». Il faut dire que les élèves qui sortent de cette école font partie des créatifs les plus recherchés. De plus, le projet bénéficie d'un gros budget pour un film d'étudiants, £12,000 (soit un peu plus de 14 000 €).

Les étudiants ont créé le décor de toutes pièces, ce qui leur a pris 6 semaines et ont pu récupérer des costumes de qualité (certains de ceux que l'on a pu voir dans des films comme Sunshine et Thunderbirds, et des combinaisons spatiales professionnelles).

Raji James qui est un enseignant de Buckinghamshire New University et un ancien acteur jouera le rôle d'un psychiatre dans le film. Il a déclaré : « J'ai travaillé sur un bon nombre de productions à gros budget mais elles n'avaient pas d'installations aussi bonnes qu'ils ont eux. J'ai été vraiment impressionné par la façon dont ça a été mis en place ».

Le film produit par Rob Watson et réalisé par Siri Rodnes portera le même titre que la nouvelle d'Ursula K. Le Guin dont il est issu, The Field Of Vision (Champ de vision en français, nouvelle présente sur le recueil Le livre d'or de la science-fiction). Il durera 20 minutes et devrait être montré pour la première fois en février au BFI Southbank.