Vente de droits : les manifestations professionnelles de New York réconciliées

Clément Solym - 12.04.2018

Culture, Arts et Lettres - Salons - New York Rights Fair - BookExpo vente droits - accord collaboration édition


C’est à Londres que se sont réconciliées deux manifestations américaines. Et ce, avec dans l’idée de développer et améliorer l’industrie de l’édition. Louable. BookExpo et la New York Rights Fair vont travailler de concert pour créer, dès cette année, l’Official Rights Fair of BookExpo.



crédit BookExpo
 

 

D’un côté, la NYRF, BolognaFiere, Publishers Weekly et Combined Book Exhibit, de l’autre BookExpo et Reed Exhibitions. Au centre, le marché américain du livre. Et depuis ce 11 avril, une décision commune de collaborer pour mobiliser les ressources et créer une base plus solide pour les États-Unis et tournée vers l’étranger.

 

Ainsi, annoncent les différents partenaires, la NYRF et BookExpo mettront en commun leurs ressources dès cette année. Le conflit entre les acteurs est survenu lorsque BolognaFiere, Combined Book et le magazine professionnel Publishers Weekly ont annoncé la création de leur foire de vente de droits. Cette dernière se déroulait dans le même temps que BookExpo – justement pour compenser la disparition progressive de l’investissement dans l’action professionnelle de cette dernière.

 

Les détenteurs d’un badge NYRF pourront bénéficier d’un accès complet à BookExpo. Le Centre des droits de cette dernière migrera par ailleurs à la NYRF, devenant le Rights Center of BookExp. 

 

De plus, des navettes seront déployées pour permettre de mieux circuler d’un événement à l’autre. Et les informations des deux manifestations seront disponibles dans les annuaires de leurs sites respectifs. Enfin, les personnels sur place feront en sorte de pouvoir apporter des renseignements sur les deux événements. 

 

Au cours des derniers mois, annonce un communiqué, BookExpo a réuni les libraires indépendants, éditeurs, distributeurs et bibliothécaires pour solliciter leurs retours. En est ressorti qu’il fallait réimaginer la manifestation pour créer plus d’opportunités commerciales pour chacun, ainsi qu’une meilleure couverture. 

 

Antonio Bruzzone, directeur général de BolognaFiere, assure que la relation est partie d’une volonté commune de mieux servir l’industrie. 
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.