Victor del Arbol et Max de Radiguès, Prix SNCF du Polar 2018

Antoine Oury - 19.06.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix SNCF Polar 2018 - Philippe Faucon - Victor del Arbol


Le Prix SNCF du Polar 2018 a été décerné hier soir à l'écrivain espagnol Victor del Arbol, dans la catégorie roman, pour son livre Toutes les vagues de l'océan, publié dans la collection Babel Noir des éditions Actes Sud et traduit par Claude Bleton. Max de Radiguès hérite, lui, du Prix SNCF du Polar dans la catégorie BD pour Bâtard, publié chez Casterman.

 


Entre novembre et mars, les lecteurs étaient invités à découvrir les œuvres sur l'application SNCF e-LIVRE, avant de voter pour leur favorite.

Le livre publié chez Actes Sud faisait face à 4 autres ouvrages.
 

Six jours, de Ryan Gattis, (trad. Nicolas Richard, Livre de Poche)

Il reste la poussière, de Sandrine Collette, (Livre de Poche)

Le moineau rouge, de Jason Matthews (trad. Hubert Tézenas Point)

Un fond de vérité, de Zygmunt Miloszewski (trad. Kamil Barbarski Pocket)


Le résumé de l'éditeur pour Toutes les vagues de l'océan :

De l'enfer du goulag des années 1930 à la Barcelone affairiste contemporaine, c'est la transmission du venin en héritage pour les enfants des héros. L'occasion enfin pour un fils incompris de casser la statue du Commandeur, de connaître l'homme pour pouvoir aimer le père.

Le lauréat de cette 18e édition du Prix SNCF du Polar succède à Franck Bouysse, récompensé en 2017 pour Grossir le ciel (Le Livre de Poche).

Côté BD, c'est donc l'album Bâtard, de Max de Radiguès, publié par Casterman, qui remporte la récompense. Le titre faisait face à :
 

Tu sais ce qu’on raconte, de Gilles Rochier et Danile Casanave (Warum)

La forêt des renards pendus, de Nicolas Dumontheuil (Futuropolis)

Polis lunaire, de Tom Gauld (2024)

La loterie, de Miles Hyman (Casterman)


Le résumé de l'éditeur pour Bâtard :
 

May et son fils Eugene tracent la route, le coffre de leur voiture rempli de sacs de billets de banque. Ils viennent juste de participer à un " coup " exceptionnel : 52 hold-ups simultanés à la même heure, dans la même ville. La police n'a rien pu faire ! Commence alors la cavale musclée d'un surprenant duo de braqueurs.


L'année dernière, c'est Alex W. Inker qui avait fini lauréat pour Apache, chez Sarbacane.

Catégorie court-métrage, le film Speed-Dating, de Daniel Brunet et Nicolas Douste, a remporté la mise.


Victor del Arbol - Toutes les vagues de l'océan - traduit par Claude Bleton - Actes Sud - 9782330072810 - 9,90 €
Max de Radiguès - Bâtard - Casterman - 9782203141414 - 13 €

 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782330072810

Toutes les vagues de l'océan

de Del Arbol, Victor(Auteur) Claude Bleton(Traducteur)

De l'enfer du goulag des années 1930 à la Barcelone affairiste contemporaine, c'est la transmission du venin en héritage pour les enfants des héros. L'occasion enfin pour un fils incompris de casser la statue du Commandeur, de connaître l'homme pour pouvoir aimer le père.

J'achète ce livre grand format à 9.90 €