medias

Victor Hugo aux présidentielles de 2022 : propager le virus de l'humanisme

Nicolas Gary - 31.01.2020

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Victor Hugo présidentielles - élection président France - 2022 élections Hugo


Personne n’ignore combien l’engagement littéraire de Victor Hugo fut indissociable de son combat politique. Mais voilà : le titan Hugo s’agace. Depuis le Panthéon, il s’exaspère même de constater combien le peuple français est gouverné. Il trouverait amusant le mot de De Gaulle : comment diriger un pays où existent 258 variétés de fromage… Mais l’humour est une chose : l’action une autre.


I need you...
 

En 2022, votez Victor Hugo. Voici le fer de lance de la campagne qui débutera ce 26 février, date de sa naissance. « Hugo aura 218 ans, il sera majeur. Le candidat majeur. Il m’a contacté par email, pour que je devienne son directeur de campagne, avec le projet de bousculer l’image qu’on a forgée de lui », nous explique Laurent Schuh. 

« Il m’a fait part d’un ras-le-bol généralisé : qu’on l’évoque comme un monument historique était déjà pesant. Qu’à la moindre inauguration de toilettes publiques, les politiciens le citent à tour de bras, c’était trop. »

C’est ainsi que, dans une soirée exceptionnelle, au Cirque tzigane Romanès, il appelle tout un chacun : « Apportez de la lumière, vous qui en avez. » Avec un sentiment d’urgence : « Demain ne peut attendre, m’a-t-il confié. »

Le programme du candidat Hugo ne surprendra personne : il s’inscrit dans le socle du vivant, parce qu’au cœur de sa plus grande mystique poétique, rien n’est dissociable de la politique. Alors, sa société reposera sur trois axes : les arts, la culture, l’éducation. « Tout à la fois limpide, simple et complexe », reconnaît Laurent Schuh. 

Mais Hugo ne quitte pas le Panthéon pour renouer avec les institutions comme cestui-là qui vécut dans les hauteurs de sa tour d’argent. Non !
 
« Victor Hugo a pris conscience que nous vivions aujourd’hui dans une société de l’éloignement, et propose de renouer avec le lien vivant. Il déplore le dessèchement de ce monde, fruit d’une virtualité accrue et d’une attitude de plus en plus hygiénique, propre à ce que la voix d’un poète se perde », reprend le directeur de campagne.

Son programme sera donc dévoilé le 26 février, et tout de ce qui sera alors présenté dans le manifeste qu’on entendra est écrit par Hugo. « Il a souhaité que cela prenne la forme d’un cabaret citoyen contemporain, que l’on puisse évoquer la réappropriation de la parole et du regard, face aux médias. »

Et pourquoi en ces lieux précisément ? « Eh bien, quand la mairie a installé le cirque Romanès, les habitants l’ont regardé de travers, comme un étranger à qui l’on lancerait des pierres. Mais c’est aussi là, à deux pas, que Victor Hugo mourut — et la place porte aujourd’hui son nom », reprend Laurent Schuh. 

« HU ! GO ! FOR EVER ! » sera le cri de ralliement de ses partisans, conscients que les combats majeurs qu’il mena en son temps — et dont on croirait à tort qu’ils furent tous gagnés, comme celui de l’esclavagisme — doivent encore être portés. 

On pourra réserver sa place, à cette adresse.


Ndlr : l'article ci-dessus évoque, malheureusement, un spectacle des plus originaux, qui avait été produit en 2017 déjà, et sans un nouvel aboutissement, se relance plus fort que jamais en 2020.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.