Victor Hugo se voyait déjà un pied sous la coupole !

Clément Solym - 30.08.2010

Culture, Arts et Lettres - Salons - lettres - candidature - academie


Dans près de deux semaines, le Musée des lettres et manuscrits ouvrira une exposition temporaire présentant les candidatures envoyées au fil des siècles par tout un chacun.

« L’histoire de la collection unique exposée à l’automne au Musée des lettres et manuscrits commence avec la famille de Flers, qui a rassemblé, durant six générations, pas moins de 7 000 lettres et documents autographes émanant des quelque 700 Immortels ayant siégé à l’Académie française. »

Et aujourd'hui, notre prétendant n'est pas des moindres...

Victor Hugo

Lettre à « Messieurs les membres de lʼAcadémie Française », écrite de Bruxelles en janvier 1852.



Elu en 1841 à l’Académie française.

Cette lettre écrite à la suite du bannissement de Victor Hugo après le coup dʼÉtat du 2 décembre et signée « Victor Hugo, représentant du peuple » informe les académiciens de cet éloignement (qui ne prendra fin quʼà la chute de Napoléon III) et sʼinsurge contre « la force brutale qui règne et contre laquelle [il] renouvelle, du fond de [son] exil, [ses] protestations indignées ».



© Coll. privée / Musée des lettres et manuscrits - Paris




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.