Viet Thanh Nguyen, Prix du Meilleur Livre Étranger Sofitel 2017

Antoine Oury - 01.12.2017

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix du Meilleur Livre Étranger Sofitel - sofitel livre étranger - Viet Thanh Nguyen livre


Sous l'égide des Escales Littéraires Sofitel, le Prix du Meilleur Livre Étranger Sofitel a été attribué, dans la catégorie roman, à l’Américain Viet Thanh Nguyen pour Le sympathisant (Belfond), traduit par Clément Baude, et, dans la catégorie essai, au Franco-Britannique Philippe Sands pour Retour à Lemberg (Albin Michel), traduit par Astrid von Busekist.


De gauche à droite : les lauréats Philippe Sands et Viet Thanh Nguyen
dans la bibliothèque du Sofitel Paris Le Faubourg



Créé en 1948 par un groupe de directeurs littéraires de maisons d’édition, le Prix du Meilleur Livre Etranger a été l’un des premiers à distinguer des ouvrages de littérature étrangère. Depuis 2011, il est soutenu par Sofitel et décerné au Sofitel Paris Le Faubourg. Ce Prix Littéraire consacre chaque année un roman et un essai publiés à l’étranger et traduits en français.

De nombreux critiques ou éditeurs prestigieux ont fait partie du jury tels que Maurice Nadeau et Raymond Queneau. Dans cette continuité, le jury a compté cette année onze personnalités du milieu littéraire : Catherine Enjolet, Daniel Arsand, Gérard de Cortanze, Joël Schmidt, Christine Jordis, Jean-Claude Lebrun, Anne Freyer, Joëlle Losfeld, Alexis Liebaert, Nathalie Crom, ainsi que l’éditeur et directeur général des Éditions Stock, Manuel Carcassonne.

Le résumé de l'éditeur pour Le sympathisant :
 

Au Vietnam et en Californie, de 1975 à 1980 Avril 1975, Saïgon est en plein chaos. A l'abri d'une villa, entre deux whiskies, un général de l'armée du Sud Vietnam et son capitaine dressent la liste de ceux à qui ils vont délivrer le plus précieux des sésames : une place dans les derniers avions qui décollent encore de la ville. Mais ce que le général ignore, c'est que son capitaine est un agent double au service des communistes. Arrivé en Californie, tandis que le général et ses compatriotes exilés tentent de recréer un petit bout de Vietnam sous le soleil de L.A., notre homme observe et rend des comptes dans des lettres codées à son meilleur ami resté au pays. Dans ce microcosme où chacun soupçonne l'autre, notre homme lutte pour ne pas dévoiler sa véritable identité, parfois au prix de décisions aux conséquences dramatiques. Et face à cette femme dont il pourrait bien être amoureux, sa loyauté vacille...


Le résumé de l'éditeur pour Retour à Lemberg :
 

Invité à donner une conférence en Ukraine dans la ville de Lviv, autrefois Lemberg, Philippe Sands, avocat international réputé, découvre une série de coïncidences historiques qui le conduiront de Lemberg à Nuremberg, des secrets de sa famille à l'histoire universelle. C'est à Lemberg que Leon Buchholz, son grand-père, passe son enfance avant de fuir, échappant ainsi à l'Holocauste qui décima sa famille ; c'est là que Hersch Lauterpacht et Raphael Lemkin, deux juristes juifs qui jouèrent un rôle déterminant lors du procès de Nuremberg et auxquels nous devons les concepts de " crime contre l'humanité " et de " génocide ", étudient le droit dans l'entre-deux guerres. C'est là enfin que Hans Frank, haut dignitaire nazi, annonce, en 1942, alors qu'il est Gouverneur général de Pologne, la mise en place de la " Solution finale " qui condamna à la mort des millions de Juifs. Parmi eux, les familles Lauterpacht, Lemkin et Buchholz. Philippe Sands transcende les genres dans cet extraordinaire témoignage où s'entrecroisent enquête palpitante et méditation profonde sur le pouvoir de la mémoire.


Viet Thanh Nguyen - Le sympathisant - traduit par Clément Baude - Belfond - 9782714475657 - 23,50 €
Philippe Sands - Retour à Lemberg - traduit par Astrid von Busekist - Albin Michel - 9782226395160 - 23 €
 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones