“Vivre dans le désordre” d'Ismaël Jude reçoit le premier Prix Jesus Paradis

Victor De Sepausy - 16.09.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses


Le prix Jésus Paradis du deuxième roman a été décerné ce 14 septembre à Ismaël Jude pour Vivre dans le désordre, publié aux éditions Verticales.



 
Le lauréat de cette première édition est désormais l’heureux propriétaire d’un chèque de 200 €, d’un cocktail maison offert chaque soir pendant un an chez Jesusparadis (Paris 10e), et de l’espoir d’augmenter considérablement le nombre de ses lecteurs.
 

A propos du livre : À peine installé dans le XIIIe arrondissement de Paris, le narrateur de Vivre dans le désordre rencontre un personnage rocambolesque, Barbe, qui va l'initier aux mystères des bordures urbaines, évoquant son adolescence aventureuse en compagnie du charismatique Putsch, lui-même passionné par les mutations ancestrales du quartier. De fil en aiguille, on bascule dans un récit fantasmagorique, comme une zone d'autonomie onirique où se croisent, pêle-mêle, l'insolite nomade Cronche, des cataphiles de la Petite Ceinture, Jean Genet, les princes et princesses du royaume d'Argot, Victor Hugo ou les femmes fontaines de La Salpêtrière.



C’est tout le mal que les huit jurés souhaitent à sa randonnée réflexive et délirante dans un 13e arrondissement parisien fantasmagorique, où langue, récits, êtres et rues sont enchâssés les uns dans les autres formant ce brillant solitaire fêlé que Jude passe au doigt de la littérature.

Rendez-vous est à prendre en mars 2021, pour la deuxième édition.




 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.