Voldemort n'est pas méchant, il a juste souffert de solitude

Clément Solym - 15.07.2011

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - voldemort - potter - film


Dans la saga Harry Potter, Ralph Fiennes interprète « Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom », le célèbre méchant Voldemort (oups) !

Alors que le  dernier volet, Harry Potter et les reliques de la mort, partie 2, vient de sortir sur les écrans, l’acteur britannique a expliqué que le sorcier au teint pâle et sans nez, n’était pas si méchant et se sentait juste « seul », dans un entretien à Newsweek.

« Le jeune Voldemort était un orphelin qui n’a reçu aucun type d’affection ou d’amour parental ». Il ajoute qu’il comprend la « solitude » de Voldemort, puisqu'il n'a jamais aimé ou été aimé de sa vie. « Il ne sait pas ce qu'est l'amour, c'est un langage qu'il ne comprend pas. Il ne pense qu’à acquérir du pouvoir, et contrôler et manipuler un maximum de monde (…), mais je pense toujours qu’il y a du bon en chacun de nous. », ajoute-t-il.


Bien qu’il offre une nouvelle perspective sur le caractère de plus grand ennemi d’Harry Potter, Ralph Fiennes est plutôt ravi de pouvoir faire peur aux enfants lorsqu’il incarne le méchant des livres de J.K. Rowling.

« Je me suis senti très bien », explique-t-il à propos d’une fois où il avait fait pleurer un enfant qui assistait au tournage. « Quand j’étais jeune, il y avait ce personnage, l’attrapeur d’enfants de Chitty Chitty Bang Bang (film britannique réalisé par Ken Hughes et sorti en 1968. ndlr). Je me rappelle avoir été terrifié par ce personnage. Je pense que les enfants doivent vraiment avoir peur de Voldemort ».

Ralph Fiennes raconte également que la transformation physique qu'il devait subir pour jouer Voldemort l'aidait à mieux jouer ce personnage (aux airs de foetus, adule, parfois, ndlr).
« J'arrivais en plateau vers 6 h du matin, et le maquillage prenait environ deux heures. On me rasait complètement la tête, ils me mettaient une peau de reptile blafarde sur les mains et couvraient mes sourcils avec des sourcils crochetés. »
L'aventure semble terminée pour Harry, ses amis et ses ennemis (quoique... voir notre actualitté). Ralph Fiennes explique que son personnage ne lui manquera pas. « J'ai un sentiment d'aboutissement. Tout le monde voulait arriver au grand final. ».