Warner Home Video logé à même enseigne que Hachette chez Bezos

Clément Solym - 11.06.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Warner video - Hachette Book Group - Amazon Bezos


 Il n'y a manifestement pas qu'avec Hachette Book Group qu'Amazon a des petits soucis de négociations commerciales. Dans sa quête de meilleurs tarifs, pratiqués par les fournisseurs, c'est cette fois au groupe Warner que le cybermarchand s'en prend. Les précommandes de DVD sont désormais bloquées pour de nombreux films de la Warner Home Video.

 

 

 

 

Comme le raconte le New York Times, plusieurs titres, et pas des moindres, sont concernés par l'opération d'embargo : The Lego Movie, 300: Rise of an Empire et Winter's Tale, pour ne citer que de la grosse superproduction. Et ce, alors qu'ils comptent parmi les sorties les plus imminentes. Mais voilà, tout comme avec Hachette Book Group, les précommandes sont rendues impossibles, pour les clients.

 

Des auteurs comme JK Rolwing sont concernés par le choix marchand d'Amazon. Mais l'arrivée d'autres acteurs culturels - faut le dire vite :  mettons d'un autre major d'une industrie culturelle - dans la boucle des blocages est intéressante. Après avoir, peut-être par rhétorique, proposé aux clients d'aller voir ailleurs pour leurs achats, ces derniers pourraient bien s'y résoudre. 

 

Dans son bras de fer contre l'éditeur, Amazon a également décidé de rallonger les délais de livraison. Dans le cas de l'éditeur, les problèmes avaient commencé en novembre 2013, mais n'avaient été révélés dans la presse que le mois dernier. 

 

Pour Warner, manifestement, cela a commencé mi-mai, après les doléances de plusieurs clients, vexés de ne pouvoir réaliser leurs emplettes...