Wonder Woman, bombe atomique au service d'Israël

Julien Helmlinger - 28.07.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Wonder Woman - Gal Gadot - Israël


L'actrice et modèle Gal Gadot, à peine dévoilée dans le costume de Wonder Woman, dans le prochain Batman VS Superman : Dawn of Justice de Zack Snyder, est connue pour avoir fait son service militaire au sein de l'Israeli Defense Force. En marge de la Comic-Con, déjà bien riche en émotions, l'interprète de la superhéroïne DC Comics suscite la controverse après avoir manifesté son soutien aux troupes israéliennes en publiant une photo sur Twitter.

 

 

L'Amazone, à l'aise dans la fournaise 

 

La saison est actuellement riche en promotions dans l'industrie du comics, du côté de San Diego et le teasing sensationnel jusqu'au bout.

 

Après la redoutée panoplie de Ben Affleck, Zack Snyder, le réalisateur, dévoilait, ce samedi, la première image de l'actrice israélienne, âgée de 29 ans, dans le costume relooké de Wonder Woman. Certains fans se sont par ailleurs extasiés devant un trailer de quelques secondes à peine, mais sombre à souhait, dans lequel Superman en personne répond au bat-signal de son antagoniste l'homme chauve-souris de Gotham City.

 

Zack présente ses atouts de l'héroïne au compte-gouttes, tenant la communauté des fans en haleine avant la sortie du film en juillet 2015. Et soudain, l'actualité géopolitique vient s'inviter dans ces histoires de superhéros. Or, il est certaines publicités qui mettent difficilement tout le monde d'accord.

 

Notamment celle qu'occasionne ce récent tweet de la star de Fast and Furious : « J'envoie mon amour et mes prières à mes concitoyens israéliens. Particulièrement à tous les garçons et les filles qui risquent leurs vies pour protéger mon pays contre les actes terrifiants du Hamas, qui se cache comme des lâches derrière des femmes et des enfants... Nous surmonterons tout ça ! Shabbat Shalom! »

 

Ni la production du film ni l'actrice ne se sont exprimés depuis que la polémique agite la toile. Mais dans la foulée, certains commentateurs ont réclamé  le retrait de l'Amazone « terroriste » du projet Batman VS Superman de Zack Snyder. Quand d'autres internautes l'ont soutenue où se sont contentés de commenter la prise de position avec plus de légèreté.

 

On peut ainsi lire sur les réseaux des commentaires comme : « Heureusement pour la Palestine, Gal Gadot n'est pas vraiment Wonder Woman ! » ou encore « Wonder Woman peut-elle vaincre le Hamas ? »