Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Wonder Woman met la pâtée à Batman et Superman au box office

Bouder Robin - 06.07.2017

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - wonder woman box office - wonder woman dc - film super héros


Décidément, le film de Patty Jenkins accumule les records. Après être devenu le plus gros succès du cinéma de fiction réalisé par une femme, Wonder Woman vient juste de dépasser les recettes américaines de Batman v Superman: Dawn of Justice (2016) de Zack Snyder, et devient par la même occasion le film le plus rentable du DC Universe.

 

Wonder Woman (2017), de Patty Jenkins, avec Gal Gadot


 

« Elle ne craint rien ni personne », et certainement pas ses congénères en collants et slip moulants. Wonder Woman a réussi un exploit que tous pensaient impossible : sauver du naufrage le DC Universe initié par Man of Steel en 2012. Film le plus rentable de la franchise, ses recettes américaines atteignent à ce jour 350 millions de $... Jusqu'ici, le plus gros succès au box office américain du DCU était Batman v Superman, dans lequel Wonder Woman faisait d'ailleurs sa première apparition à l'écran, avec 330,36 millions.

 

On peut décidément parler de victoire pour ce premier film de super-héros à mettre en scène une femme comme personnage principal. Et pourtant, c'était mal parti, d'une part à cause de la médiocre réputation de ses prédécesseurs (Suicide Squad, sorti en août 2016, était quasi-unanimement considéré comme l'un des pires films de super-héros jamais réalisés). Réputation qui valut d'ailleurs à Wonder Woman de réaliser le plus mauvais démarrage de la franchise.

 

D'autre part, le film avait subi une censure dans plusieurs pays en raison de la nationalité de l'actrice qui incarne la reine des Amazones, Gal Gadot, israélienne. Il en est allé de même du fait de son engagement politique vis-a-vis de son pays. Le Liban, la Tunisie ou encore l'Algérie avaient boycotté le film, ni plus ni moins. Mais le bouche à oreille a visiblement permis à la guerrière de surmonter ces obstacles.

 

Après le Liban, Wonder Woman suspendu en Algérie et en Tunisie
 

L'annonce officielle d'un deuxième film centré sur Diana Prince ne devrait à présent plus tarder ; les rumeurs veulent en tout cas que Patty Jenkis revienne à la barre de ce nouveau volet, qui ne serait probablement pas réalisé avant 2020, le planning de DC étant déjà bien chargé.

 

Ne reste plus à présent qu'à attendre les résultats au box office mondial, mais l'on peut déjà présager que Wonder Woman dépasse les 876 millions de $ de Batman v Superman. Avec plus de 713 millions de $ au bout d'un mois d'exploitation, le film a déjà dépassé Man of Steel (668 millions) et Suicide Squad (325 millions).

 

Pas sûr pour autant que Diana Prince reste longtemps sur son podium : la hype est encore plus totale pour Justice League, le prochain DC, et nul doute que la fin d'année verra Batman & cie atteindre un nouveau record. Peut-être même surpasser le milliard et demi des Avengers de Marvel, qui sait ?
 

Remix : et si Terrence Malick avait réalisé le film Wonder Woman ?

 



Via Entertainment Weekly