World Book Night : la distribution de livres gratuits réorganisée

Antoine Oury - 30.10.2013

Culture, Arts et Lettres - Salons - World Book Night - livres gratuits - distribution volontaire


Chaque année, la World Book Night anglophone fait le bonheur des amoureux de la lecture... et de ceux qui s'ignorent : l'opération se distingue en effet par une distribution gratuite de livres, assurée par des volontaires. Toutefois, dès l'année prochaine, l'évènement va voir ses modalités légèrement chamboulées. L'objectif : plus de livres, moins d'argent.

 


Day : World Book Night

kizzzbeth, CC BY-SA 2.0

 

 

En avril dernier, 500.000 livres ont été distribués par près de 20.000 volontaires, et les organisateurs avaient même dû refuser un bon nombre de candidatures bénévoles. Pour ne plus frustrer les participants, mais aussi réduire les frais engagés, les modalités de l'évènement vont être revues de fond en comble.

 

Ainsi, le nombre de livres va être divisé par deux, même si ce sont toujours 20 titres qui seront sélectionnés, cette fois à partir des votes des internautes. Par ailleurs, les volontaires pourront distribuer à loisir les ouvrages de leur choix, et les organisateurs espèrent ainsi atteindre les 100.000 participants à l'horizon 2017.

 

Ces changements accompagnent le passage de la World Book Night sous l'égide de la Reading Agency, alors que l'organisation était autonome depuis sa création en 2011. « Nous voulons grossir le noyau des volontaires pour en faire une force de changement social, pour atteindre et et influencer les gens qui ne trouvent pas de plaisir à lire », explique Miranda McKearney, directrice exécutive de The Reading Agency.

 

Par ailleurs, le volume de livres fourni aux volontaires pourra être ajusté selon les secteurs couverts : on comprendra que l'objectif est d'optimiser les distributions qui s'avèrent les plus efficaces, et par ailleurs dans l'esprit de la manifestation : cette année, 80 % des livres distribués l'ont été par des volontaires, et 20 % par des organisations du type prison ou hôpitaux. 

 

L'évènement aura lieu en Angleterre et aux États-Unis le 24 avril prochain, le même jour que celui consacré aux livres par l'UNESCO.

 

(via The Guardian)