Xavier Dorison et Joël Parnotte, Gold Award du Prix international du manga

Antoine Oury - 27.12.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Le maître d'armes bd - Xavier Dorison - Joël Parnotte


Les auteurs français Xavier Dorison et Joël Parnotte ont remporté la médaille d'or — le Gold Award — du 10e Prix international du manga, récompense créée par le Ministère japonais des Affaires étrangères et décernée annuellement à des auteurs du monde entier. Leur bande dessinée Le maître d'armes, publiée par Dargaud, a été saluée.

 

 

 

Une décennie après sa création, le Prix international du manga sélectionne toujours les oeuvres qui ont contribué à la promotion du genre à l'étranger. 296 dossiers de candidature ont été envoyé, en provenance de 55 pays et régions du monde. Chez Dargaud, cela a payé, puisque Le maître d'armes s'en sort avec la médaille d'or, la plus haute distinction du Prix.

 

Machiko Satonaka, Yoshimi Kurata et Kimie Shiga, auteurs de manga, ainsi que Tsutomu Fujita et Kouichi Yuri, éditeurs, ont choisi la bande dessinée de Xavier Dorison et Joël Parnotte. Une présélection avait été établie par l'association des éditeurs de manga.

 

Le résumé de l'éditeur pour Le maître d'armes :

 

1537. Au fin fond des montagnes perdues du Jura, un envoyé de l'Église exacerbe la haine religieuse de montagnards catholiques afin qu'ils lancent une chasse à l'homme contre un jeune protestant et son guide. Leur crime ? Vouloir faire passer une Bible traduite en français jusqu'en Suisse pour la faire imprimer. Une hérésie ! Commence une traque impitoyable : à deux contre trente, le destin du jeune homme et du vieux Hans Stalhoffer semble scellé. Sauf que Hans n'est pas une proie comme les autres ; il est l'ancien maître d'armes de François Ier... Et la proie est bien décidée à devenir le chasseur.

 

<

>

 

Les lauréats suivants, récompensés par la médaille d'argent, sont le Chinois Han Zuzheng pour scavengers, les Italiens Laura Iorio, Roberto Ricci et Marco Cosimo D'amico pour Le coeur de l'ombre, publié en France par Dargaud également dans une traduction de Claudia Migliaccio, et le Vietnamien Can Tieu Hy pour Gateway to Underworld.

 

Une cérémonie sera organisée le 6 février prochain à Tokyo.