Zelda Fitzgerald à l’honneur dans plusieurs productions américaines

Elodie Pinguet - 26.10.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Zelda Fitzgerald - Scarlett Johansson, Jennifer Lawrence, Christina Ricci - adaptation


Deux films et une série, tous des biopics de la vie de l’écrivaine Zelda Sayre, épouse de F. Scott Fitzgerald, vont prochainement voir le jour. Dans le rôle-titre Scarlett Johansson, Jennifer Lawrence et Christina Ricci. De quoi mettre les sens en ébullition...

 

Scarlett Johansson, Jennifer Lawrence, Christina Ricci

(Photo Christina Ricci : David Shankbone, CC BY-SA 3.0)

 

 

C’est une année Fitzgerald qui s’annonce. Au programme des réjouissances, on retrouve Scarlett Johansson dans le film The Beautiful and the Damned. Du même titre que le roman de Francis Scott Fitzgerald, le film, financé par Millennium Films, revient sur la vie et l’histoire d’amour entre Zelda et son mari. Si le scénario a été écrit par Hanna Weg, le directeur est quant à lui toujours inconnu.

 

Plus récemment, c’est Jennifer Lawrence qui a été annoncée pour tenir le rôle de l’épouse Fitzgerald dans l’adaptation au cinéma de Zelda, la biographie de Nancy Milford. Développé par Ron Howard et d’après un scénario d’Emma Frost, le film pose la problématique de la jalousie et la rivalité dans un couple pratiquant la même activité, ici l’écriture. Aucune date de parution n’a encore été annoncée pour les deux films.

 

Chronologiquement la série, intitulée Z : The Beginning of Everything, se passe plusieurs années plus tôt. Elle retrace, d’après un roman de Therese Anne Fowler Z : A Novel of Zelda Fitzgerald, la vie de Zelda Sayre avant qu’elle rencontre celui qui deviendra son mari. Présentée par Amazon Video, la première saison sera diffusée à partir de février 2017.

 

Femme emblématique des années 20, qualifiée de « flapper girl » par son mari, elle n’en demeure pas moins une romancière de talent. En couple avec F. Scott Fitzgerald, ce dernier aurait plagié plusieurs de ses idées. Rivalités avec son mari aidant, elle sombre dans l’alcool et finit par devenir schizophrène. Internée en France, elle écrira Save Me the Walt (en français Accordez-moi cette valse) qui clôt son œuvre avec talent.

 

Rendez-vous donc en 2017, pour suivre sur les écrans la vie de l’icône Zelda Sayre.

 

via TheHollywoodreporter et Telegraph