medias

Aleph éditions, un regard neuf sur les mythologies du monde

Antoine Oury - 19.11.2018

Edition - aleph editions - aleph albums jeunesse - aleph maison edition


Emmanuelle Lê, à la tête de la maison d'édition Aleph, souhaite offrir une place plus importante aux mythes et mythologies d'autres cultures au sein de la production d'albums jeunesse. La jeune maison d'édition, créée en janvier dernier, fera aussi une place aux romans, avec une première publication ce 22 novembre.


Le premier album et le premier roman publiés par Aleph Éditions
 
 

Après une courte expérience du monde de l'enseignement et de la recherche, Emmanuelle Lê a obtenu son premier poste d'éditrice au sein du groupe Hachette en octobre dernier. En parallèle, avec deux associés, elle développe le catalogue des éditions Aleph, avec en tête les mythes et mythologies du monde entier. « Je trouvais qu'il manquait quelque chose en littérature jeunesse autour de mythes. L'offre en la matière se concentre surtout sur la mythologie gréco-romaine », nous explique Emmanuelle Lê.

 

En janvier 2018, la création d'Aleph éditions survient donc, avec la réécriture de mythes comme horizon. Avec Léa Chevrier, graphiste maquettiste, et Michaël Wilhelm, lecteur traducteur, l'éditrice travaille à un premier ouvrage, Le Roi des singes, pour inaugurer la collection des grands albums. Emmanuelle Lê a elle-même signé une réécriture de mythe chinois fondateur, « que mon père m'a beaucoup raconté pendant mon enfance », ajoute-t-elle.

 

Illustré par Gabrielle Berger, « Le Secret des Immortels » sera le premier album d'une série entièrement consacré au personnage de Wukong, le singe espiègle aux mains de pierre. L'ensemble reprend la trame de La Pérégrination vers l’Ouest de Wu Cheng'en, qui inspira notamment Dragon Ball à Akira Toriyama. 


<

>


 

« L'idée est de publier une série, un peu comme une série de bandes dessinées, mais pour chaque personnage d'une grande épopée », explique l'éditrice. Dans la même collection sont d'ores et déjà prévues les réécritures d'un mythe celtique irlandais et d'une partie du Livre de Rois, épopée perse du poète Ferdowsi. « Nous n'imposons pas de style particulier à l'auteur ou à l'illustrateur, mais ils suivront l'intégralité de l'épopée, surtout pour l'illustration, afin de conserver la cohérence de l'ensemble », précise Emmanuelle Lê.

 

Récits illustrés et romans

 

Les récits illustrés, une autre collection prévue pour 2019, seront des romans pour les jeunes lecteurs, « un peu comme Les Minuscules de Roald Dahl ». À l'origine, Aleph devait essentiellement se concentrer sur l'illustration, mais le roman a fait irruption un peu plus tôt que prévu, avec la traduction du livre Le Milieu du monde, de l'auteur allemand Andreas Steinhöfel, traduit par Michaël Wilhelm.

 

« J'ai vraiment eu un coup de cœur pour ce roman, et j'ai été très étonnée qu'il n'ait pas été traduit en français », se souvient Emmanuelle Lê. L'opportunité est saisie, et cette traduction sera publiée le 22 novembre prochain par Aleph. D'autant plus que le texte colle à la ligne éditoriale de la maison, malgré son ancrage contemporain : « On ne les voit pas directement, mais ce texte regorge de références à la mythologie, très subtiles, comme le nom de ce personnage, Palleico, qui est une anagramme de la muse Calliope. » Pour les romans, comme pour les albums, la maison d'édition travaillera les créations comme les traductions.

 

 

Les trois premiers livres d'Aleph sont diffusés par Makassar, qui développe petit à petit son offre jeunesse, et la maison prévoit de publier une dizaine de livres par an. Emmanuelle Lê, après des études de littérature, un passage par l'École normale supérieure et un cursus en droit à Sciences Po, « a toujours baigné dans le milieu de l'édition » et en connaît les conditions.

 

Ainsi, elle s'est imposé une impression des livres de la maison en France, notamment au sein de l'imprimerie Pollina, « par souci de l'environnement et des conditions de travail ». De même, le pourcentage de droits d'auteur touchés par les illustrateurs s'élève à 7 %, « avant les 5000 exemplaires, tandis que l'a-valoir atteint quasiment l'intégralité du premier tirage », précise Emmanuelle Lê, qui a signé les textes des premiers albums pour faciliter ce fonctionnement.




Commentaires
Un thème éditorial original. Souhaitons longue vie à Aleph éditions.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.