Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Audiolib crée une collection "jeunesse" de livres audio

Fred Ricou - 03.05.2017

Edition - livre audio - roman lecture - écoute adolescents


Le livre audio prend une part de plus en plus importante dans la vie des Français. Si dans le monde anglo-saxon, les livres lus font partie intégrante de la vie des lecteurs, les ados / adultes ont longtemps rechigné à écouter des histoires. La notion de culture écrite est solidement implantée et le livre audio est trop souvent lié à l’enfance ou au handicap. Depuis quelques semaines, Audiolib se lance dans une nouvelle collection « jeunesse » pour les 8-14 ans dont les premiers titres sont déjà très connus du grand public.

 



 

Depuis quelques semaines, il est possible d’écouter un peu moins d’une dizaine de romans dans la nouvelle collection « jeunesse » d’Audiolib (société française créée par Hachette Livre et par Albin Michel). Trois couleurs, Jaune, Rouge et Bleu, pour se retrouver dans les différentes tranches d’âges, Dés 8 ans, Dés 11 ans, Dés 14 ans. Pour le moment, les auteurs français représentent sensiblement un tiers de la collection. Les titres sont très connus, on a l’impression que l’on est plus là, pour réécouter une histoire que l’on connaît déjà plutôt que pour en découvrir une nouvelle.

 

Pour les Dés 8 ans, trois titres : La célèbre Bibliothécaire de la regrettée Gudule ; la meilleure vente anglo-saxonne, le premier tome du journal d’un dégonflé dont les dessins passent beaucoup moins bien à l’oral, et les deux premiers tomes de la série rose-bonbon des Soy Luna.

 

Pour les Dés 11 ans, il est possible, après la version de Tim Burton, de se replonger dans le tome 1 de Miss Peregrine et les enfants particuliers ; de fréquenter les dieux de l’Olymple avec le premier tome de Percy Jackson ; de retrouver avec émotions les mots de Pierre Bottero en écoutant la lecture du premier tome de La Quête d’Ewilan et pour terminer, La Belle et la Bête, Histoire éternelle, un prolongement du classique revu à la sauce Disney.


 

Les 14 ans se voient proposer pour le moment uniquement deux titres, Le Labyrinthe de James Dashner, qui permettra de pleurer sur le fait qu’il n’y aura jamais de troisième film et Les petites reines de Clémentine Beauvais que nous avions adoré lors de sa parution… comme beaucoup de monde.


 

Le livre audio « ado » va certainement réconcilier certains avec la lecture et peut-être même faire découvrir des auteurs à d’autres. Il peut également permettre de prendre confiance et de s’entrainer à la lecture dans les cas de dyslexie. Avec l’avènement des smartphones, on peut écouter un livre dans les transports en commun comme on le fait avec de la musique, bref, une nouvelle manière de lire avec les oreilles… (C’est beau comme un slogan, cette dernière phrase !)

 

Et finalement, si comme on le fait quand on est un jeune enfant, il nous permettait d’écouter une histoire avant de nous endormir ? Allez, ce soir, on essaye…



Les histoires sans fin