Auteurs jeunesse / Auteurs adulte : Quand ils font les deux...

Lauren Muyumba - 11.07.2013

Edition - Littérature jeunesse - Adultes - Enfants


On le dit souvent : les adultes sont de grands enfants. Une citation du poète anglo-américain du XXe siècle, W.H Auden, vient supporter l'idée que l'on garde toujours une part d'enfance en soi : « Alors qu'il existe de bons poèmes qui sont uniquement pour les adultes, parce qu'ils présupposent une expérience en tant qu'adulte de la part des lecteurs, il n'y a pas de bons poèmes qui sont uniquement dédiés aux enfants». 

 

 

 

 

La littérature jeunesse, c'est vrai, peut séduire et faire rire les petits comme les grands. Beaucoup de grands auteurs, vénérés par des adultes, se sont frottés à l'expérience d'écrire pour les plus jeunes. Pourquoi donc tant d'auteurs sont passés à l'écriture pour les adolescents et les enfants ? La question est intéressante. Ce n'est d'ailleurs pas un phénomène récent puisque des écrivains tels qu'Oscar Wilde (Le fantôme de Canterville) ou Léon Tolstoï (Babine le sot, Les trois ermites) ont pris ce chemin-là. Un petit détour, comparé à leurs publications habituelles, qui en valait sûrement le détour.

 

Souvent, il s'agit d'une continuation, d'une suite logique dans l'élaboration de leur oeuvre, afin d'aborder les thèmes sous tous les angles. S'adresser à un lectorat différent implique de changer de prisme, de trouver d'autres pistes de réflexion, de rendre plus accessibles et plus simples des thèmes complexes. Un exercice, ou un jeu pour certains. Un accomplissement pour d'autres, ou une obsession, à l'image d'un Claude Ponti qui ne s'est consacré qu'à cela.

 

Aimantés par la littérature jeunesse

 

Pourtant moins présentes médiatiquement parlant, les histoires pour enfants se vendent à des millions d'exemplaires et leurs auteurs font rêver les jeunes. Anna Gavalda par exemple, connue notamment pour Ensemble, c'est tout a écrit plusieurs livres jeunesse tels que 35 kilos d'espoir ou Ma vie, un poil plus belle parus chez Bayard Jeunesse. D'ailleurs, la littérature jeunesse contemporaine réunit davantage d'auteurs féminins que masculins, d'après le Los Angeles Review of Books.

 

Pour d'autres écrivains, c'est l'effet inverse : leurs livres jeunesse sont hypermédiatisés, et sont devenus des classiques dont on parle dans les écoles. Antoine de Saint-Exupéry est évidemment célèbre pour son Petit Prince. Ironie du sort, son nom rime aujourd'hui inévitablement avec le petit garçon qui demande ce que signifie "apprivoiser", alors qu'à la base, l'auteur était connu pour ses romans pour adultes tels que L'Aviateur ou Vol de nuit. Le Petit Prince a été publié seulement un an avant sa mort.

 

D'autres auteurs portent aisément la double casquette, à l'image de Daniel Pennac : L'Oeil du loup est un classique particulièrement apprécié par les enseignants, comme le souligne La Croix. Le scénariste du film d'animation Ernest et Célestine a reçut le prix Renaudot pour Chagrin d'école, mais a aussi signé des romans pour les plus grands : Le Dictateur et le Hamac, Merci, ou encore Au bonheur des ogres dont l'adaptation au cinéma sortira le 16 octobre prochain.

 

Tout simplement, nous finirons sur cette phrase de Martin Page qui a peut-être tout compris au sujet de la frontière entre littérature jeunesse et adulte :

«La littérature jeunesse est un laboratoire, un lieu d'une grande liberté, dont les effets et expérimentations servent à la littérature adulte ».

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.